Chargement de la page en cours...
VEUILLEZ PATIENTER - PLEASE WAIT
  Wheelchair.ch
Le site qui «en dit plus»
 
"To believe in rehabilitation is to believe in humanity"
"Croire en la réadaptation, c'est croire en l'humanité" - Howard Rusk
informationscultureamusements & liens en rapport avec le monde du handicap
>>> Aidez-nous à vous informer <<<
INFO >> FUN <<
Faire un don / Donate Traduction automatique…
Chercher le mot dans cette page
ATTENTION : FRAUDES & ARNAQUES SUR INTERNET INFORMATIONS & ENTRAIDE
Le fauteuil roulant à travers le monde… Toutes les TRADUCTIONS
Les personnalités connues en fauteuil… CÉLÉBRITÉS HANDICAPÉES
Le Fauteuil roulant dans le temps L'HISTOIRE DU FAUTEUIL ROULANT
L'action individuelle est possible et même souhaitable face à la politique du statu quo EXEMPLES - EXEMPLAIRES
Divinités et Handicap LES DIEUX HANDICAPÉS
Histoire du Handicap le HANDICAP dans le TEMPS
Vivre le handicap au quotidien… TÉMOIGNAGES
Les grandes Actualités Affaire Luca Mongelli
État de la Recherche & Inventions
Forum idées, Astuces
& Prototypes
Techniques de soins et nouvelles Thérapies
>>>>> Cette rubrique a ÉtÉ dÉplacÉe. Merci de la consulter dÉsormais ici… <<<<<
Expression et Terminologie
Dans ce domaine comme dans bien d'autres, les mots que l’on emploie ont une influence les idée qu'on véhicule ou sur la manière dont le public perçoit la réalité. Ils nous discréditent ou porte préjudice à autrui, selon les circonstances.
Dans le cas des personnes handicapées, ils peuvent aider à renforcer des perceptions acquises. Ils peuvent créer une impression positive des personnes handicapées, promouvoir l’indifférence ou générer une attitude négative.
Les mots, l'attitude en générale autant que des gestes spécifiques peuvent avoir leur importance...
Voici le "Lexique de termes préférés à l'égard des personnes handicapées" de la Direction Générale de l'Accessibilité pour l'Ontario (Canada)
Agissons tant que… On peut le faire ! Informations générales >>
On estime à 600 millions au moins le nombre de personnes handicapées vivant à travers le monde, soit environ 10 % de la population mondiale, dont à peu près 80 % dans les pays en développement.
La majorité des personnes handicapées continuent de vivre à l’écart du développement et d’être privées de leurs droits fondamentaux du fait d’une discrimination constante, de la ségrégation dont elles sont victimes de la part des membres de la société, de leur marginalisation économique et de leur non-participation aux processus de prise de décisions sociales, politiques et économiques.
En les privant d’une voix et de la possibilité de jouer un rôle social dynamique, les sociétés se privent aussi de ressources humaines indispensables au développement économique et social, ce qui produit de véritables effets pervers sur les processus de développement. Sauf à intégrer les personnes handicapées dans le développement, il sera impossible de réduire de moitié la pauvreté d’ici à 2015 comme convenu par les chefs d’État et de gouvernement lors du Sommet du Millénaire, en septembre 2000.
(source : Les Nations Unies et Les personnes handicapées)

41 % des personnes handicapées âgées de 10 à 24 ans estiment avoir subi des discriminations, contre 25 % pour celles âgées de 25 à 54 ans.

Les personnes handicapées âgées de 10 à 24 ans se disent plus sujettes aux discriminations que celles âgées de 25 à 54 ans. 41 % de la première catégorie se disent victimes de moqueries, d’exclusion, ou encore de non reconnaissance de leurs droits et de traitement injuste à leur égard. Pour les personnes âgées de 25 à 54 ans, seulement 25 % font la même affirmation.

Le type de discriminations majoritairement subies n’est pas le même selon l’âge, ce qui peut expliquer ces différences. Les personnes de 25 à 54 ans ressentent moins la moquerie ou la mise à l’écart, tandis que la discrimination à l’embauche prend toute son importance. 42 % d’entre elles estiment ainsi avoir été traitées injustement, contre 35 % pour les plus jeunes. (source: Pratiques en Santé)

Type de discrimination perçue selon l'âge(en %)
  10-24 ans 25-54 ans
Moqueries 86 65
Mises à l'écart 62 47
Traitement injuste 35 42
Refus d'un droit 13 22
Les discriminations liées au handicap et à la santé - Étude statistique française de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) - juillet 2010
AGISSONS AUJOURD'HUI POUR CHANGER LA SOCIÉTE DE DEMAIN --> ici et maintenant <--
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" - A. Camus
Informations générales
Chercher le mot dans cette page
  Il est temps d'agir   Infos pratiques  
  >> et en Suisse ? <<   Affaire Luca Mongelli  

Des doigts de fée, des couleurs vives, des peluches, des fauteuils roulants… Une histoire à Gaza

Nihad et Zeinab Jarboa confectionnent des peluches et des déguisements colorés. Tous les deux en fauteuil roulant, Nihab handicapé moteur depuis l'enfance et son épouse, Zeinab, amputée des pieds après avoir contracté une maladie rare à l'accouchement de son deuxième enfant, ils vivaient de leur activité avant que n'arrivent le confinement et ses conséquences.

L'éventail de possibilités de travail déjà mince pour des personnes handicapées dans une enclave palestinienne appauvrie, minée par les guerres ou les pénuries, s'est encore réduit avec la pandémie. Dans ce chaos organisés, les Jarboa confectionnent des peluches et des costumes inspirés de personnages de dessins animés, dans leur domicile au camp de réfugiés à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.
"Nous vendions environ 20 à 30 peluches par mois, à 10 shekels l'unité (environ 2,50 euros)", explique Nihad Jarboa l'AFP. "Nous organisions aussi des spectacles costumés dans des crèches ou écoles et demandions 20 shekels (cinq euros) par comédien. Mais tout s'est arrt avec le coronavirus."

Jusqu'à présent, la bande de Gaza a été relativement épargnée par la pandémie liée au nouveau coronavirus, avec 78 contaminations enregistrées officiellement et un seul décès. Mais l'enclave, sous blocus israélien depuis plus de dix ans, est quasiment entièrement bouclée depuis l'apparition du virus.
"Nous n'abandonnerons pas, même si c'est difficile", lance Zeinab Jarboa. "La situation est devenue plus difficile avec le coronavirus" mais "j'ai la volonté de relever ce défi", assure la jeune femme toujours occupée à coudre des costume aux couleurs vives.
(Sources : Le PointL'ExpressL'Internaute, , , , , )

Sur son déambulateur, capitaine Tom Moore, qui fête ses 100 ans, est devenu un héro aux yeux des Britanniques en plein pandémie

Avec d'inlassables allers-retours sur son déambulateur, médailles épinglées sur sa veste militaire, Captain Tom a gagné l'admiration de tous et fait oublier un peu le nombre effrayant de morts durant ces heures sombres. Parti au départ du 6 avril 2020 avec comme objectif de parcourir 100 fois les 25 mètres de largeur de son jardin pour collecter 1000 livres pour des associations liées au service public de santé, le NHS, et rendre hommage aux soignants qui l'avaient guéri du cancer, le voici au final avec 30 million de livres. Et les derniers mètres de son parcours, dix jours plus tard, auront été fait entre deux rangées de militaires au garde à vous.
Celui qui fête ses 100 ans le 30 avril 2020 est devenu la coqueluche des anglais à tel point que de partout on lui adresse des messages. Ce retraité originaire du Yorkshire (nord de l'Angleterre) a reçu plus de 125 000 cartes de voeux dont celles du prince William ou du capitaine de l'équipe de football anglaise Harry Kane, ainsi que des milliers de dessins d'enfants. Avec un tel volume, tous remplissent le sol d'une salle d'école de son petit-fils.
Captain Tom Moore, des marques de reconnaissances de tout un pays pour ce veteran qui fete ses 100 ans sur son deambulateur

Entre autres marques de reconnaissance, un vol de la Royal Air Force au dessus de sa maison, une allocution du premier ministre, des cachets de la poste à son nom ou le nouveau train Great Western Railway (GWR) Intercity Express 800025 nommé en son honneur.
Et quand ces deux chasseurs de la Royal Air Force, un Spitfire et un Hurricane, ont volé dans le ciel de Bedfordshire (comtè au nord de Londres), Tom Moore, nommè colonel honoraire pour son anniversaire, les a saluès, èmu, d'un signe de la main depuis son jardin.

Captain Tom Moore plus rapide que le train a son nom
Mais le vétéran ne s'est pas arrêté là, cherchant d'autres moyens de récolter des fonds : avec l'aide de l'artiste britannique Michael Ball et des choeurs du NHS, il a repris "You'll never walk alone" (Tu ne marcheras jamais seul), chanson tirée d'une comédie musicale d'après-guerre devenue depuis l'hymne des supporters de football et désormais aussi symbole d'entraide dans la pandémie. A peine commercialisé, le titre s'est classé en tête du classement britannique.
(Sources : The SunITVMetroBBCYorkshire Post, , RTBFLaPresseParis MatchLe PointBBCExpressBBCBournemouth Echo,  , , )

Tous les héros à votre service n'ont pas une cape ou des super-pouvoirs, certains ont juste un kilt !

Le temps de la pandémie de Coronavirus, le groupe Men In Kilts Vancouver Island North, basé à Campbell River au Canada, offre gracieusement aux personnes âgées ou à mobilité réduite de la région de leur livrer leurs achats et tous les produits de première nécessité directement à leur domicile.
Coutumier des travaux de nettoyages de vitre ainsi vêtus, d'ordinaire, c'est à la suite d'une interpellation et d'une discussion qu'aux dires mêmes de Chris Strong, le confondateur et manager, l'idée est venue de faire de la livraison pour ces personnes demandeuses durant ces pétiodes de troubles et de craintes.
Évidemment, pour ce faire, tous les chauffeurs ont été munis de produits de désinfection et de gants afin d'assurer une parfaite hygiène tout en diminuant les risques pour tous.
(sources : MyComoxValleyNowNorth Island Gazette,  My CampbellRiverNowCampbell River Mirror, , )

Pour dire n'importe quelle bêtise et faire de l'audience, les politiciens et journalistes n'on pas leur pareil.
Mais là… !

Lors de sa campagne en 2020, Michael Bloomberg, ancien maire de New-York, candidat démocrate et propriétaire d'un groupe financier spécialisé dans les services, a affirmé son opposition à ce que tous les taxis de la ville soient rendus accessibles aux personnes handicapées. Son argument principal : Cela aurait un coût d'adaptation pas vraiment justifié et une répercution environnementale en consommation de carburant (partant du principe que les véhicules accessibles sont plus volumineux que les non-adaptés du tout).

Si a priori c'est pour au moins moitié du baratin, comme souvent en politique, sachant que les véhicules américains sont tous, taxis compris, de gros vélicules également polluant, on peut légitimement se poser la question du bien fondé de rendre tous les taxis accessibles ou adaptés. Tous les clients ne sont pas des personnes handicapées, pas plus qu'ils ne sont tous illettrés, en surpoids ou de nationalité chinoise. Alors pourquoi rendre tous les taxis accessibles plutôt que d'y placer des pictogrammes pour la compréhension, des coussins élargis ou une traduction systématique ?

Vu sous un autre angle, s'il est vrai que tous les clients ne sont pas handicapés, n'importe quel client peut l'être et cela à n'importe quel moment. Cela revient à dire que tout prochain client du taxi peut tout aussi bien être une personne handicapée. Alors faut-il oui ou non rendre tous les taxis accessibles afin qu'ils puissent satisfaire leurs clients à tout moment et sans risque ?
Un taxi n'est-il pas là pour palier les besoins en déplacements individuels tout comme les lois sont là pour veiller au respect de tous et au bon droit de chacun ?
Alors, ce taxi doit-il être accessible à tous ou réservé qu'à certains (pas trop gros, pas trop chargé, pas trop pauvre, pas trop handicapé…) ?
Faut-il prévoir des services de taxis différents, un pour les uns, un autre pour les autres voire un troisième pour celles et ceux qui ne rentrent pas dans les cases précédentes ?
Un pour les blancs, un pour les noirs, un pour les jaunes, un pour les rouges ? Un pour les hommes, un pour les femmes, un pour les futures mères en phase avancé ? Un pour les vieux, un pour les gens de bonne famille, un pour les diseurs de bonne aventure, un pour les conteurs d'histoire à dormir debout ?
(sources : NYDaily NewsCBS local, )

Une mort cérébrale médicale correspond-elle vraiment à une mort humaine ?

On peut légitimement se poser la question tant la nouvelle est ébourifante : En R6eacute;publique Tchèque, à l'Hôpital universitaire de Brno, une jeune femme de 27 ans en mort cérébrale depuis 117 jours donne naissance à une petite fille !
Eliska, 42 cm et 2,13 kg, est née par césarienne durant la 34e semaine de grossesse. Sa mère, Eva Votavova, dans le coma, avait été diagnostiquée en 2016 comme souffrant d'une malformation artério-veineuse dans le cerveau. Le 21 avril 2019, alors enceinte de 16 semaines, elle avait ainsi été retrouvée inconsciente chez elle. Après une importante hémorragie dans le cerveau, elle a cessé de respirer aux dires des médecins qui l'ont déclarée en tat de mort cérébrale, tout en maintenant artificiellement en fonction son coeur, ses poumons ou ses reins et en surveillant la croissance du foetus.

Peut-on parler d'une personne morte "cliniquement" si finalement elle peut donner naissance à une autre ? A-t-on sacrifié la mère pour sauvegarder l'enfant coûte que coûte ou était-elle vraiment condamnée ?
Et que va devenir cette enfant sachant qu'elle est née des entrailles d'une mère "morte", cobaye médicale ?

Toutes ces questions se posent. Comme se pose aussi la question du sens à donner à une annonce de "mort cérébrale" où, à la manière d'un garagiste ou d'un réparateur technique, toutes les pièces d'un objet à la casse ne sont pas périmées :  On peut faire vivre ou survivre tout ou partie d'une personne déclarée en "mort cérébrale" !
Mais alors, qui en décide ? Qui choisit quelle partie garder et quelle autre sacrifier ?
(sources : HuffingtonPostLa DépêcheLe MatinMétro TimeFranceTV Info, )

un sexagénaire retrouve la photo de sa jambe amputée sur des paquets de cigarettes, sans son accord

Une bien étonnante histoire que celle de ce sexagénaire albanais habitant Metz (France) qui assure avoir retrouvé la photo de sa jambe amputée sur des paquets de cigarettes, accompagnée de la mention "Fumer bouche vos artères", sans qu'il n'ait jamais donné son accord pour cela.
cette photo a été prise à l'hôpital Legouest de Metz en juin 2018.

C'est son fils qui a découvert le cliché en achetant un paquet de tabac à rouler au Luxembourg en 2018, six semaines plus tard. On y voit le cliché d'un homme amputé d'une jambe, avec des traces de brûlures et des cicatrices très reconnaissables.

Selon l'avocat du plaignant, il n'y aurait aucun mal à prouver qu'il s'agit bien de son client et ce n'est d'ailleurs pas la première histoire du genre.
Une réclamation a donc été portèe contre l'établissement hospitalier ainsi que contre la Commission européenne, en charge des images d'avertissement affichèes sur les emballages de cigarettes.

"Ce n'est pas une question d'argent. (Mon client) souhaite le retrait de cette photographie. Il est profondément atteint dans sa dignité", prècise encore l'avocat.

Pour sa part, la Commission européenne affirme que les plaignants font erreur. Les clichés sont habituellement choisis dans une banque de donnèes. De plus, elle a indiquè que seules 42 photos au total ont ètè validèes et imprimèes, mais aussi que ceux sont toujours les mêmes qui circulent depuis 2014, soit bien avant la date de la consultation. (source : FranceTV InfoFrance BleuSud OuestOuest France, )

Enfin des Emojis représentant des personnes handicapées

Le Consortium Unicode, association à but non lucratif en charge de la création et de la diffusion des emojis, a finalement répondu à notre sollicitation et mis fin à un discrimination du monde virtuel :  Certes, c'est un premier pas et les résultats sont loin d'être pleinement satisfaisant (à ce propos, voir également quelques unes de nos suggestions ou apportez les vôtres) mais quel plaisir de voir que les personnes handicapées ont désormais et virtuellement, droit de citer autant que les valides. Il ne reste plus qu'à espérer que toutes les plateformes (systèmes) mobiles saisiront la balle au bond pour rapidement intégrer ces nouveaux desins.
(Pour en savoir plus : Blog Emojipedia)

Voir la vidéo…

Liste des Emojs validés pour 2019

500Km en fauteuil roulant pour fuir la crise

José Agustin Lopez dans un fauteuil roulant depuis treize ans et un accident de la route, poussé par son fils Jefferson Alexis, ont traversé leur pays, le Venezuela, jusqu'en Colombie, soit plus de 500 km au bord des routes, pour obtenir des soins et des meilleurs conditions de vie. Et s'il le faut, ils sont prêts à traverser aussi tout le Venezuela pour y parvenir !
(Pour en savoir plus : The TelegraphTV5 MondeFranceTV InfoEl Nuevo Pais, )

Voir la vidéo…

Chiara Bordi, finaliste dernier tableau Miss Italia 2018 avec une prothèse

Finissant parmi les trois meilleures candidates, Chiara Bordi, originaire de Tarquinia (centre de l'Italie), porte une prothèse depuis un accident de deux-roues survenu alors qu'elle n'avait que 13 ans. 5 ans plus tard, la voilà qui a défilé en bikini, essuyant au passage un flot d'insultes, notamment sur les réseaux. Mais qu'importe, sa volonté n'a pas été ébranlée et là voilà arrivée jusqu'au tableau final et finissant troisième sur 32 participantes.

"Il me manque une jambe, mais à vous un coeur et un cerveau", a-t-elle rétorqué, sur son compte Facebook, à une personne qui l'accusait d'être dans le concours "seulement parce qu'estropiée" !

Chiara Bordi Miss Italia 2018 - Instagram
Bravo.
(sources : SudInfoLa CôteSud OuestAgi,  Il Fatto QuotidianoLa 7FranceTV InfoRoma Today,  Chiara Bordi - FacebookChiara Bordi - Miss Italia - FacebookChiara Bordi - Instagram)

Voir les vidéos…

Microsoft dévoile une manette de jeux vidéo dédiée aux personnes handicapées

Il y a des années de cela, nous avions proposé à des entreprises du secteurs l'idée de fabriquer des jeux pédagogiques ou utilitaires, des jeux pour apprendre ou réapprendre à parler, des jeux pour exercer ou entraîner sa mobilité ou des jeux pour entretenir et développer des facultés intellectuelles. À l'époque et jusqu'à aujourd'hui nos efforts avaient été très largement en vain. Mais voilà que les choses semblent changer grâce à Microsoft.

Dans l'idée de faciliter l'utilisation de manette de jeux pour sa console XBox, Microsoft commencé l'étude et la mise au point de commandes plus adaptées à des personnes souffrantt de mobilité, comme par exemple des personnes tétraplégique, en partenariat avec des organisations anglosaxones dont The Able Gamers, Cerebral Palsy Foundation, Special Effect, Craig Hospital ou Warfighter Engaged, entre autres. Voici les termes de la présentation officielle :
"Parce que l'accessibilité est un enjeu très fort dans le jeu vidéo pour bon nombre de joueurs qui souhaitent dépasser les limitations moteur liées à leur handicap, Microsoft présente aujourd'hui la nouvelle Manette Adaptative Xbox, un nouveau dispositif qui va offrir de nouvelles possibilités aux joueurs Xbox One et Windows 10 en situation de handicap dans le monde entier."

Set de commandes adaptées de Microsoft
Microsoft Zephyrus
Et dans les faits, en effets, on trouve un environnement de commandes modulable permettant aux utilisateurs de créer un environnement de jeu adaptable à leurs besoins et leurs possibilité. Ainsi on trouve des boutons programmables plus gros et plus distanciés, des commandes aux pieds ou au menton, etc. Microsoft a notamment collaboré avec des constructeurs tiers afin de garantir la prise en charge la plus large possible d'accessoires externes pour la nouvelle manette. C'est le cas ainsi de PDP avec son joystick à une main, de Logitech avec le joystick Extreme 3D Pro ou de Quadstick avec son Game Controller. Qui dit modularité ne dit pas forcément que chacun va trouver chaussure à son pied mais c'est déjà un sacré pas vers l'avant.

Ces adatations font partie intégrante d'un programme lancé début 2018 et intitulé AI for Accessibility (L'Intelligence Artificielle au secours de l'Accessibilité), un programme qui vise à mettre la technologie et notamment la technilogie digitale au service de l'humain et de l'accessibilité au quotidien. Est-ce que l'expérience va confirmer l'éficacité de ces outils techniques. Outre leur conception qui peut encore évoluer avec l'expérience, on peut aussi légitimement se demander si avec ces outils, il ne devrait pas y avoir aussi des jeux ou scénarios plus adaptés.
(sources : Annonce officielle MicrosoftLe Figaro Tech & WebMicrosoft AI for Accessibility,  , )

Voir les vidéos…

Paris toujours largement inaccessible ou inadapté… Pari perdu pour 2024 ?

Paris se veut exemplaire et se vante de mettre sur pied les Jeux 2024 de la façon la plus irréprochable. Ville Lumière et ville de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

Mais comment pourrait-on être exemplaire ou se prétendre remarquable si on ne parvient déjà pas à satisfaire l'essentiel, le niveau zéro du minimum : Des logements et des transports adaptés aux habitants ou touristes handicapés ?

Il est dit que les retransmissions médiatiques seront parfaitement d'égales durées ou valeurs pour les jeux olympiques ou paralympiques. Il est dit que les traitements réservés aux athlètes valides ou handicapés seront identiques. Il est dit que les efforts pour les jeux valides ou handicapés seront parfaitement comparables.

Mais comment pourrait-on parler d'égalité de traitement ou de prestations équivalentes si dès le commencement, les deux situations sont si différentes avec pour les personnes handicapées, visiteurs ou citoyens, aucune facilité pour se déplacer librement, aucune information correcte permettant de planifier le programme d'une journée ? Par exemple, pour trouver ces emplacements convenables ou aller du logement à des musées ou lieux accessibles, d'un café accessible à un restaurant adapté, d'une vue depuis une passerelle ou un pont accessibles à un tour sur la seine adapté, d'un service de location de véhicules adaptés à des chemins de traverse pittoresques et accessibles, d'une liste de réseaux associatifs à des numéros d'urgence en cas de soucis… ?

On l'a dit et redit… Le travail est collossal pour aboutir à des Jeux paralympiques descents en 2024. Et on l'a également constaté avec Londres 2012, la manne financière reçue à l'occasion des Jeux est rarement voire très faiblement vouée à la construire d'aménagements utiles à long terme.

L'argent des jeux c'est pour les médias, pour les animations et le spectacle, pour le confort des athlètes et la sécurité publique, c'est pour les pots de vin ou des installations sportives aux architectures avant-gardistes… Mais ce n'est sûrement pas pour assurer une accessibilité de tous les jours, des services convenables et des transports adaptés à des personnes handicapées ou des visiteurs avec handicap. Et pourtant, il le faudrait !
Mais quel poids ont ces personnes devant l'immensité des intérêts soulevés par de tels événements ?

On l'a dit. Mais un journaliste de France3 a fait plus fort et l'a testé pour vous :

«Prendre le métro à Paris quand on se déplace en fauteuil roulant ? Bon courage.»
Bertrand Lambert, journaliste à France 3 Paris Île-de-France, a partagé une carte du syndicat Île-de-France Mobilités listant les stations accessibles aux personnes à mobilité réduite.
«Seule la ligne 14 - la plus récente - est équipée d'ascenseurs, de passages élargis, de voitures à plancher plat et de plain-pied avec le quai, ainsi que du personnel formé à l'accompagnement des personnes à mobilité réduite.»:

Mais comprenons-nous. Même la nouvelle ligne 14, on ne dit pas qu'elle a été conçue et réalisée avec la volonté d'une parfaite convenance à toutes et tous (WC adapté, boucle sonore, indications tactiles ou braille, emplacements réservés sécurisés pour fauteuils, etc.)… Non ! On dit juste qu'elle serait accessible ! Et c'est déjà mieux que rien…

On a déjà connu cela à Londres ou Rio qui ne sont pas devenu du jour au lendemain des villes adaptées, loin s'en faut. On verra cela avec Paris qui est visiblement - à voir le tapage médiatique promotionnel au lieu de se remonter les manches et de rattraper le lourd retard honteusement accumulé - bien parti pour faire pareil :  une montagne de discriminations entre les avantages et feux d'artifice pour les valides ou les férus de sports show-business et un petit, tout petit, quelque chose pour les autres concédé après beaucoup d'efforts et dont il faudra se contenter.
C'est le spectacle qui prime ici, pas l'intérêt public et encore moins ceui de quelques personnes handicapées.

Le travail qui reste à accomplir pour faire de Paris 2024 des jeux respectueux et de Paris une ville respectueuse (logements adaptés, accès adaptés, services adaptés, emplois adaptés, transports adaptés…) est tellement immense que même en commencant aujourd'hui avec la meilleure volonté du monde et par des militants engagés qui ne comptent pas leur temps, ce serait dur.
Alors, si en plus c'est fait par des fonctionnaires à la petite semaine, autant dire que c'est perdu d'avance, non ?
C'est mission impossible… Oui, mais attendez ! Impossible n'est pas français !
"Impossible" ne l'est peut-être pas, en tout cas c'est ce qu'on dit. Mais "possible", l'est-il seulement davantage ?
(lire également : FranceTV InfoÎle-de-France MobilitésBertrand Lambert Twitter : La carte qui fait froid dans le dos !Le Blog de ParigoJeux Paralympiques de Londres 2012 WikipediaJeux Paralympiques de Rio 2016 WikipediaParis 2024France3 Paris Île-de-France)

Stephen Hawking a rejoint Newton et Darwin à l'abbaye de Westminster

L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, mort le 14.03.2018 à l'âge de 76 ans, sera inhumé à l'abbaye de Westminster, à Londres, y reposant en compagnie d'Isaac Newton ou Charles Darwin.
De leur côté, les enfants de Stephen Hawking ont indiqué que les obsèques se dérouleront à Cambridge, où le défunt a vécu et enseigné durant plus de 50 ans.
(lire également : Le FigaroLe SoirL'EssentielIndependentUSNewsFranceTV InfoSciencePostDas BildCNNZDF, )

Accessibilité : un arrêté assouplit encore les normes dans les bâtiments existants

Voilà le titre sans appel du magazine français FaireFace dans un article du 22 décembre 2014.
Le constat est là et c'est lamentable, affligeant… triste tableau d'une politique de grands discours et de petits bras.

Jusqu'à quand devra-t-on tol&eacue;ré que le monde soit coupé en morceaux ?

Le titre choisi par FaireFace est éloquent et l'accessibilité promise décidément de plus en plus illusoire.

Et pour fêter le triste souvenir des dix ans des lois d'accessibilité ou d'égalité de chance, votées en France le 11 février 1995 et aussitôt massacrées, quelques manifestations se font jour…

Les handicapés déplorent le manque d'accessibilité - FranceTV Info…

Voir la vidéo…

Changing Places, une campagne pour des toilettes véritablement adaptées à tous

Les toilettes adaptées ordinaires ne sont malheureusement souvent pas à la hauteur de leur mission. C'est le cas pour les personnes tétraplégique ou souffrant d'un handicap lourd. Harnais de levage, lift, table à langer, barres en suffisance… Tant d'accessoires dont l'absence rend l'utilisation des sanitaires très difficile voire impossible pour de nombreuses personnes.
Voilà la base de la campagne Changing Places qui veut pousser à remplacer des toilettes dit adaptées par d'autres véritablement digne de ce nom.

WheelMap, HandiPressante, Sesame Enable&hellip: des application interactives d'utilité

Une application interactive pour connaître ou signaler les problèmes d'accessibilité en plusieurs langues qui plus est. Nous en aurions rêvée, SozialHelden l'a fait : c'est WheelMap !
Disponible sur les principales plateformes de téléphone portable ou via Internet.

Dans le même genre, on trouve également l'application It'S Accessible

Il existe encore d'autres applications fort utiles telles que :
Logo Trip Trip Hurray Logo Sesame Logo WheelMap Logo HandiPressante Logo WheelMate Logo AXSMap

Les émoticon ou smileys ou Emojis sont le reflets de notre quotidien à tous… Vraiment tous ?!

La discrimination existe jusque dans les petites choses les plus insignifiantes a priori. Insignifiante, certes, mais néanmoins bien présente.

Il en va ainsi de ces petits personnages virtuels que des millions de personnes utilisent dans leurs messages. Sont-ils vraiment représentatifs de toute la société dans sa diversité : les hommes, les femmes, les blancs, les noirs, les jaunes, les rouges, les blonds, les noirauds, les bruns, les roux, les vieux, les jeunes, les grands, les petits, les gros, les minces, les handicapés… ?
Pas vraiment, bien loin de là même…

Dubioza kolektiv de Viber
Mais suite à notre courrier d'indignation, voilà un premier pas vers une plus grande équité : Voici "Dubioza kolektiv", un smiley handicapé au coeur de l'application de messagerie Viber.
C'est un personnage de pirate avec un pied bot et une prothèse crochue au bras. Et c'est un premier pas dans le bon sens. En espérant qu'il y en aura d'autres, beaucoup d'autres, et par toutes les sociétés actives, publiques ou privées.

À quand des figures plus représentatives de la réalité de tous, sans discrimination ?
À quand une représentation des émotions de toute la population dans sa multitude de formes ou de couleurs, de genres ou de handicaps ?

Wheelchair-Handiplus Smiley exemple de projet
Début 2018, Apple, à son tour, demande au Consortium Unicode de pouvoir disposer d'Emojis plus représentatifs de la réalité et illustrant aussi des personnes handicapées.

On ne peut que s'en féliciter. Et gageons qu'avec l'appui d'une entreprise de cette importance, nos demandes répétées, entre autres devant ce même Consortium, vont être mieux entendues et que les choses vont avancer beaucoup plus rapidement et beaucoup plus efficacement, dans l'intérêt des personnes handicapées elles-mêmes, de leur représentabilité sociale autant que de la crédibilité des dessins Emoji censés illustrer très largement et sans discrimination les différentes facettes du quotidien de chacune et chacun.

(sources : MashableFranceTV InfoEmojipediaIndependent,  9To5MaciMoreMetroThe Next Web, )
Quelques propositions Emoji d'Apple représentant des personnes handicapées

Le choix d'une vie, le choix d'une mort

Jusqu'où est-on maître de sa propre existence ?

Selon Voltaire, "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres". Si on s'en tient à ce maxime, les limites de la liberté individuelle ne sont donc atteintes que lorsqu'il est porté atteinte à la liberté d'autrui. Mais alors, qu'en est-il d'une action ne n'interfère pas sur autrui, d'un choix personnel ? Qu'en est-il du choix de mourir ?

Et au delà, la société ou quiconque au sein de celle-ci auraient-ils le droit de faire violence à un autre en lui imposer de mourir dans la douleur ? Faire souffrir jusqu'à la mort, n'est-ce pas là, la définition même de la torture ?
Cela ne reviendrait-il pas à légaliser la torture ?
(lire également : Anne BertLe Nouvel ObservateurParis MatchFrance Inter,  LibérationLe PointLCIFranceTV Info, )

Voir les vidéos…

La prothèse de pied la plus vieille du monde serait égyptienne

Deux gros orteils artificiels vieux de 2600 ans, dont l'un trouvé au pied d'une momie égyptienne, étaient considérés comme les premières prothèses fonctionnelles au monde. Fabriquées en bois et en cuir pour l'un, en une sorte de carton pour l'autre , elles avaient été découvertes et étudiées par une équipe de l'Université de Manchester, dirigée par la docteur Jacky Finch.

Depuis, une équipe de l'Université de Bâle a mis à jour un autre dispositif de bois et de cuir vieux d'environ 3000 ans cette fois et découvert dans une nécropole près de Louxor. Toutes les conclusions montrent, à chaque fois, le haut degré de connaissance anatomique de l'époque.

De leur côté, des archéologues autrichiens pensent avoir découvert la plus ancienne prothèse d'Europe dans les restes d'un pied en bois vieux d'environ 1.500 ans, c'est-à-dire datant du 6ème siècle. La trouvaille aurait été faite dans la tombe d'un homme amputé du pied gauche, enterré à Hemmaberg, dans le sud de l'Autriche, à la frontière de la Slovénie.
(Pour en savoir plus : Huffington PostNational GeographicScience & AvenirEuroNewsMaxiSciencesDigVenturesPublication Université de ManchesterGuruMedThe LancetLa Parisien)

La Marche citoyenne des oubliés

L'Association des Paralysés de France se présente aux élections françaises 2017 avec une manifestation jusqu'à Paris pour rappeler la honte de tout un pays à ne pas offrir la dignité et la reconnaissance aux personnes handicapées, malgré des promesses et des promesses répétées.

La Marche citoyenne des oubliés, partie de Nantes le 25 mars 2017 vient de se terminer à Paris, place Trocadéro, ce 11 avril, à dix jours du premier tour des élections nationales.

À quoi cela peut bien servir ?
On peut légitimement se le demander devant des fonctionnaires assis sur leurs petits privilèges qui ont érigé le mensonge en art politique et des citoyens inertes dont l'indifférence ou la passivité ont fait que rien ne bouge, rien n'avance jamais sans qu'une montagne de protestataires l'anéantisse avant.
C'est vrai… Mais en même temps, si on ne tente rien, on n'a rien !
(Blog APF du 14.02.2017Blog APF du 5.04.2017page Facebook associée)
Affiche de la Marche citoyenne des oubliés de l'APF 2017

Que faites-vous pour le handicap ? ou la lettre ouverte aux candidats à la présidentielle en France

Le handicap… «C'est chacun de nous, un jour, peut-être… Donnons-nous cette chance de l'accueillir, de l'accompagner et de le surpasser. Candidats, êtes-vous prêts à voter pour une autre société ?»
Philippe Croizon, Grand Corps Malade, Dominique Farrugia, Eglantine Eméyé, Josef Schovanec, Marie-Amélie Le Fur, Michaël Jérémiasz, Didier Roche, Krystoff Fluder, Guillaume Bats, Françoise Rudetzki, Gilbert Montagné, Grégory Cuilleron, Hugo Horiot, Adda Abdelli, Sophie Vouzelaud, Laetitia Bernard.

Dix-sept personnalités touchées par un handicap ou celui de leur enfant interpellent les candidats à la présidentielle dans une lettre ouverte

On peut s'en réjouir. Mais des interrogations restent néanmoins :
  1. Pourquoi une lettre ouverte signée que par des personnalités touchées par le handicap et non par d'autres, solidaires ou respectueuses ?
  2. Comment croire au sérieux de la démarche quand on entend sur BFMTV l'interview de Philippe Croizon par Roselyne Bachelot, laquelle, ministre des Solidarités et de la cohésion sociale de Nicolas Sarkozy entre 2010 et 2012, porte aussi une grande responsabilité sur ses épaules. Sans que ça ne choque personne, elle jubile à l'antenne alors qu'il ne lui aurait fallu que d'insuffler des avancées notables à l'époque, pendant sa nommination, pour que la situation ne soit pas si désastreuse aujourd'hui.
    Remarquons aussi que si Roselyne Bachelot avait seulement mieux fait son travail ministériel, la France aurait peut-être pu respecter ses engagements d'accessibilité en 2015.
  3. On nous annonce sur BFMTV que "20 millions de français, soit un sur trois" sont touchés par le handicap !

    Depuis quand la France ne compte plus que 60 millions d'habitants ?
    En janvier 2010, il y en avait déjà 65 millions. Ou est-ce à dire que pour Roselyne Bachelot, certains habitants de la France n'ont pas droit au titre de français ?

    Un sur trois… Alors soit la définition qu'ils donnent au handicap doit être très large et c'est d'autant plus étonnant que si peu de choses soient adaptées dans le pays; soit on ne comprend pas pourquoi il n'y a qu'une quinzaine de signataires à cette lettre ouverte au milieu de 20'000 de personnes éligibles : La très grande majorité des personnes seraient-elles donc satisfaites de leurs situations ?
    À ce grand n'importe quoi médiatique, on préfère les chiffres avancés par Handicap.fr qui annonce que "18% des Français (sont) affectés par un handicap". Cela fait tout de même 12 million de personnes sur un total de plus de 66 millions et au final, juste une quinzaine de signataires.

(lire également : Huffington PostEurope1MediapartLa CroixHandicap.frBFMTVBachelot interpellée : une politique du handicap en faillite ?, , Bachelot interpellée sur une politique du handicap en faillite, Handicap : Bachelot fait (trop) briller le bilan Sarkozy)

Fabiano Antoniani, dit DJ Fabo, ou le choix de la mort

Musicien reconnu dans son pays et devenu figure de la lutte pour l'euthanasie, Fabiano Antoniani alias DJ Fabo est mort à 39 ans en Suisse, le 27 février 2017. Victime en 2014 d'un accident de la route qui l'avait rendu tétraplégique et aveugle, il était resté cloué sur son lit depuis. À cette vie-là, il a préféré la mort. Mais dans l'impossibilité d'obtenir ce droit en Italie où le sujet fait débat, il est venu la chercher en Suisse auprès de l'association Dignitas.

Au delà de ce cas et sans vouloir juger de la qualité d'une vie, on peut clairement se poser la question.
La mort est indissociable de la Vie et en est l'aboutissement. Nous nourrons tous un jour ou l'autre.
Alors, puisqu'on a le droit de choisir sa Vie, n'a-t-on pas aussi droit de la choisir jusqu'au bout ? Ne devrait-on pas alors avoir aussi le choix de sa mort ?

Certes si le choix de vivre et de mourir n'est pas ou plus un choix individuel, si on n'a pas le droit librement choisir ce qu'on veut faire de sa vie, la question n se pose même plus.
La Vie en tant que personne handicapée vaut-elle la peine d'être vécue, c'est encore une autre question.

À l'époque de l'esclavagisme ou de la royauté, des esclaves, des serviteurs, de nombreuses personnes soumises au dictat des plus puissants ont probablement dû se poser une question similaire : Est-ce que, dans ces conditions, ça vaut la peine de vivre ?
Est-ce que, anéanti par le poids d'un système, d'une société ou d'un tyran, la vie vaut-elle encore la peine qu'on se batte pour elle, même si, au fond, on a très peu de chance d'y trouver une victoire quelconque ?

À l'époque aussi, les avis ont probablement été divergents : il y a sans doute eu des pour et des contre, des braves et des autrement plus braves.
À l'époque déjà, ce choix n'était-il pas personnel, individuel ?
Après tout, vit-on pour s'épanouir et y trouver une satisfaction ou vit-on pour vivre, dans l'indifférence, sans moyen d'action ou sous les bombes, qu'importe le cadre ?
(Pour en savoir plus : 20 MinutesHuffington PostLe Temps)

Quand l'État se sucre sur le dos des personnes handicapées et détourne l'argent récolté au nom de l'insertion

De l'argent pour l'insertion sociale, culturelle ou professionnelle des personnes handicapées que les États utilisent à des fins personnels inappropriés, on en a vu et on en voit encore.

Il n'y a qu'à regarder le faible nombre d'aménagements, d'adaptations et le grand manque d'accessibilités ou d'emplois offerts en Europe, en Suisse ou ailleurs, plus de 15 ans après des lois votées en grandes pompes dès 1995, et cela malgré tous les fonds qui ont été perçus depuis ou alloués au nom de la cause.
Il y a un hic, c'est évident. Mais de mettre la main sur un cas, à chaque fois, c'est toujours aussi révoltant !

Pas franc, mais français !

Déjà qu'on n'a pas tenu la promesse d'accessibilité pour tous ! Et ce n'est ni faute de temps, bien plus de dix ans, ni de moyens…

Prendre toujours sur le budget des personnes handicapées et des plus faibles plutôt que d'en mettre de leur poche et sacrifier ainsi le bien-être au quotidien de millions de personnes, leur avenir et l'avenir de toute la société, c'est salement lâche et proprement scandaleux !

Le FIPFHP désigne le Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique, mais vu que cela ne favorise ni les personnes handicapées ni l'emploi, il pourrait tout aussi bien voire mieux symboliser une autre cagnote qu'on pourrait résumer comme : Fait Intégralement Partie de ma Housse de Frais Personnels.
(Pour en savoir plus : MarianneFranceTV Info)

Voir la vidéo…

43 ans cloué dans un fauteuil par suite d'une erreur médicale

Quel est donc le fond de commerce de ce business qu'on appelle communément "médecine" ?

On peut clairement se poser la question ici. Mais ce cas est-il vraiment unique aussi ?
Rufino Borrego et ses proches auraient pu croire au miracle… Après 43 ans passé dans un fauteuil roulant, la prise d'un simple médicament contre l'asthme lui a permis de recouvrer l'usage de ses jambes. Et le 12 mai 2011, quelle surprise pour Manuel Melao, propriétaire du café Arco-Iris à Alandroal, dans le sud-est du Portugal, que de l'y voir arriver à pied.

Tout commence quand, à la fin des années 60, alors qu'il n'avait que 13 ans, les médecins de l'hôpital Santa Maria à Lisbonne lui ont diagnostiqué une dystrophie musculaire incurable. Et ce n'est qu'en 2010 que cette ignoble erreur a pu être corrigée par une neurologue en découvrant qu'il ne s'agissait en fait que d'un cas de myasthénie congénitale.

Aujourd'hui âgé de 61 ans, Rufino Borrego mène une vie normale et n'aspire juste qu'à en profiter. Pour tout confort, il ne se rend seulement qu'à deux séances de physiothérapie par an.
Il assure également ne pas tenir rigueur à l'hôpital Santa Maria, d'autant que sa maladie était quasiment inconnue par le monde médical au moment du diagnostic erroné.

On est tout de même en droit de se poser des questions. Ce cas, comme tant d'autres, illustre bien l'insupportable influence de blouses blanches remplies d'idées arrêtées, d'idées préconçues, de certitudes… et qui croient en savoir plus qu'elles n'en savent vraiment.
(Pour en savoir plus : Jornal de NotíciasFranceTV InfoLe ParisienDNLCI20 MinutesRapplerThe journalSVT)

Don Giacomo Panizza, un prêtre engagé dans une communauté de personnes handicapées

Don Giacomo Panizza a fondé le "Projet Sud" à Lamezia Terme en 1976, une communauté autogérée avec des personnes handicapées et contribuant à plusieurs initiatives sociales ou éducatives au niveau régional. Pour ce faire, le prêtre, qui est dans le collimateur de mafieux depuis 2002, a cassé le cercle de la peur en installant sa communauté dans un bâtiment confisqué à une puissante famille de la 'Ndrangheta.

« Nous prêtres avons cent mille choses à faire pour prêcher l'amour et construire la paix et la justice. S'il faut aussi résister à la mafia pour y parvenir, nous devons résister. Bien qu'il serait préférable qu'eux aussi se rallient à notre cause. Nous prions pour le changement. Et nous faisons tout pour que cela change.
Il y a vingt jours, ils ont déposé une autre bombe marquée de l'inscription "prêtre anti-mafia". Mais je ne me reconnaît pas dans ce titre. Je me suis membre d'une communauté de personnes qui cherchent à construire une vie meilleure, de la liberté, un peu de développement, toutes ces choses dont nous avons besoin dans le Sud."

Début décembre 2015, en reconnaissance de son oeuvre, Don Giacomo Panizza a reçu le diplôme Honoris Causa en sciences et politique des services sociaux de l'Université de Calabre.
(sources : AleteiaAvvenireInchiestaLa LibertàCorriere Della SeraLaCNewsTeleMiaComunita Progetto Sud)

Voir la vidéo…

Suspendus au dessus du vide pour parler de leur condition de vie

Des activistes boliviens ont protestés contre les maltraitances et mauvaises conditions de vie en se suspendant en fauteuil roulant d'un pont de Cochabamba, le 28.02.2016. Cette manifestation impressionnante marquait la fin de la gronde qui avait lieu depuis plusieurs semaines.
(sources : Gestures of DefianceRT NewsBBC NewsAgencia de Noticias Fides (ANF))

Voir la vidéo…

Manifestants suspendus a pont en Bolivie pour protester contre leur condition de vie

Pensez à récupérer les bouchons

Les petits ruisseaux font les grandes rivières… Pensez à récupérer vos bouchons en plastique et en liège pour les recycler en faveur des personnes handicapées dans les lieux de collecte prévus à cet effet.
On en trouve, par exemple, dans certains centres de tri, des administrations ou centres commerciaux.
Ne pas hésiter à consulter les associations militantes telles que : D'avance, Merci.
Certains centres commerciaux, comme ici au Carrefour Market, redistribuent les bouchons récupérés à des associations travaillant dans l'intérêt des personnes handicapées

Un kamikaze en fauteuil roulant ?

C'est tout à fait possible et c'est l'information que semblent privilégier quelques articles de presse.

C'est possible car les personnes handicapées sont comme les autres et pas toutes des lumières mais aussi parce qu'elles sont souvent bien moins surveillées aux portiques de sécurité ou moins considérées quand il est question de service aux passagers.

On peut toutefois légitimement porter quelques doutes sur la véracité de la présente information ou sur le degré de handicap du kamikaze supposé quand on remarque que le siège incriminé est situé côté hublot dans une des nombreuses rangées étroites. Comment la supposée personne handicapée a-t-elle pu s'y rendre sans aide extérieure ? Et si aide il y a eu, comment se peut-il qu'on n'ait pas décelé une bombe ?
(sources : 20 MinutesTF1ABC Eyewitness News)

Images de Palestine, le handicap sous les bombes…

Le handicap ne connaît ni religion, ni nationalité, ni couleur de peau, ni politique, ni… Mais tout le monde connaît le handicap.
(sources : iSpread 4 PalestineOccupied PalestineIHH Insani Yardim Vakfi Twitter Facebook)

Voir la vidéo…

Disabled people in Gaza fight for their rights

Jackson Taylor, victime d'une décapitation interne à 16 mois, revit

Sorti d'un violent accident frontal de voiture avec une luxation antérieure cervicale, aussi appelée une "décapitation interne", c'est-à-dire où son crâne s'est désolidarisé de sa colonne vertébrale, ce jeune enfant qui a aussi dû porter pendant 8 semaines un exosquelette pour assurer le maintien cervico-thoracique, est un miraculé.
Alors que sa grande soeur de neuf ans et sa mère s'en sortent sans trop de dégâts, sa survie a nécessité six heures d'opération et de nombreux soins au Briz Brain hôpital de Brisbane.
(sources : Natural SocietyStar Mine NewsDaily NewsFranceTV InfoHuffington PostThe SunRTE)

Voir la vidéo…

La croix et la manière, c'était avant. Désormais c'est la foi et la bonne humeur pour Serge François, retraité angevin habitué des pèlerinages à Lourdes. Et depuis l’âge de 40 ans, il souffre d'une paralysie de sa jambe gauche apparue à la suite d'une hernie discale. Deux opérations n’y ont rien changé. La morphine calme à peine ses douleur.

Pourtant, depuis 12 avril 2002, lors d'une énième visite à Lourdes, la souffrance de Serge a disparue, sans explication. Une violente douleur l’a d’abord envahi suivie, après quelques minutes, d'une sensation de chaleur intense. Et depuis, il marche à nouveau sans canne!

Serge François serait le le 68ème "miraculé" de la grotte de Lourdes.
(source : Paris-Match 28.03.2011)

Voir la vidéo…

Rien n'est plus handicapant que le regard de la société sur les personnes handicapées…
Shivani Gupta

Jeune fille indépendante de Dehli (Inde), diplômée d'une école hôtelière indienne, sa vie semblait sur de bonne base jusqu'à ce soir où, rentrant d'une fête entre amis, elle a eu ce grave accident de la route. Elle n'avait que 22 ans quand elle s'est retrouvée soudain tétraplégique.
Perte d'emploi, perte d'identité, perte de l'estime de soi et de ses capacités et enfin la cruelle désillusion engrendrée par une société inadaptée… Le choc est terrible à 22 ans.

« I had no idea what this disability meant, and was absolutely clueless how to deal with it. I did not know what to expect anymore. At 22, I had so many dreams - disability was definitely not part of the plan. Back then, there was zero awareness about dealing with it- so this situation had a disheartening sense of finality. It was a long journey until I felt I could face the world. »
« Corporates weren't open to employing people with disability. I was told that there is recession, so they couldn't continue to employ me. I didn't even know that I had the right to fight for it, that it was even possible. I accepted thinking there really was no alternative. »

Liscenciée au nom d'une récession plus opportune que réelle, il s'en est suivi une périodde de doutes et de dépression, dans une société largement inadaptée, avant de reprendre confiance et rechercher de nouvelles voies. Mais que faire lorsqu'on a les quatre membres paralysés ?
Bougeant ses bras avec peine, elle s'est mise à la peinture, des mouvements de plus en plus amples avec le temps qui ont eu même un effet thérapeutique favorable. Petit à petit, la confiance revenant, elle a repris son destin en main avec des exploits personnels (The Himalayas on a wheelchair) et des actions en faveur des personnes handicapées, politiques (India's disabled fight for new legislation) ou sociales avec, entre autres, le site Internet AccessAbility et le livre No Looking Back.

Oeuvrer pour le changement de mentalité et des réalités

Voilà à ce quoi s'efforce maintenant Shivani Gupta, autant auprès des pouvoirs publics indiens que des entreprises ou personnes privées, avec en point de mire, le rêve d'une évolution à venir…
(Sources : AccessAbilityHer StoryThe HinduFreePressDisabled Access DeniedThe Hindu "A dream for change")

Pendu dans un fauteuil roulant…

Abdul Basit, 43 ans, condamné à mort en 2009 au Pakistan pour le meurtre de sa petite amie, va être porté en haut d'une potence par des policiers pakistanais afin qu'on lui passe la corde au cou. Tétraplégique suite à une maladie contractée en prison, l'homme pourrait devenir le premier handicapé pendu dans sa chaise roulante.
Son cas fait pour l'instant l'objet d'une bataille juridique, ses avocats estimant son exécution illégale : Le règlement stipule en effet que le prisonnier doit "monter" à la potence et "se tenir debout" sous la corde.
(Pour en savoir plus : The Washington PostFranceTV Info)

Travailler plus de 55 heures par semaine…

Selon une analyse de données portant sur 600'000 personnes originaires d'Europe, des Etats-Unis et d'Australie, travailler plus de 55 heures par semaine plutôt que 35 ou 40 heures pourrait augmenter de 33% le risque d'Accident Vasculaire Cérébral (AVC) et de 13% celui de développer une maladie des coronaires.
(Pour en savoir plus : The LancetFranceTV InfoRTSMétro20 MinutesSud Ouest)

Brandi Lee Weaver-Gates, Miss Pennsylvanie derrière les barreaux d'une prison

Brandi Lee Weaver-Gates, 23 ans, Miss Pennsylvanie depuis avril 2015, a été récemment démise de son titre. La raison en est simple : Depuis deux ans, pour faire son intéressante, augmenter ses chances de victoire ou simplement se faire de l'argent, elle avait prétendu être atteinte d'une leucémie avec de lourds traitements chimiothérapeutiques et, en faisant appel à la générosité de ses concitoyens, récolté pas moins de 150'000 dollars. Pour parfaire sa duperie, qu'elle tenait même devant sa famille ou ses amis, elle se rasait régulièrement le crâne pour simuler une perte de cheveux liée à la chimiothérapie.
Brandi Lee Weaver-Gates, Miss Pennsylvanie derrière les barreaux d'une prison
Mais une lettre anonyme à la police a mis fin à son escroquerie. Démise de son titre, elle peut désormais exhiber son déhanché mais uniquement derrière en prison.
Le handicap attise beaucoup de regards malsains et l'escroquerie publique au nom du handicap rapporte gros, malheureusement ceux ne sont pas les vrais handicapés qui en profitent mais des gens sans scrupules.
(Pour en savoir plus : MSN NewsPublicNews AustraliaNBC NewsCBS News)

Voir les vidéos…

Deux enfants de huit ans avec un même destin historique

Au Children's Hospital de Philadelphie, le jeune Zion Harvey, originaire de Baltimore, a reçu une greffe des deux mains, une première au monde pour un enfant, alors que de son côté, Bailey Matthews, souffrant de paralysie cérébralie, finit son premier Castle Howard Triathlon triathlon au nord est du York (Angleterre)… En savoir plus ici
(LibérationLe MondeFranceTV Info20MinutesBleacher ReportBBCABC NewsDailymailLe NouvellisteChildren Hospital of Philadelphia, )

Voir les vidéos…

La France condamnée pour la forme ou pour le fond ?

Pour ne pas avoir offert l'encadrement promis, la France a été condamnée par le Tribunal administratif de Paris à verser au total 240'000 euros de dommages et intérêts à sept familles au titre d'un "défaut de prise en charge adaptée" pour leurs enfants autistes. Ce qui semble une victoire n'est pourtant qu'une goutte d'eau par rapport à la somme que l'État devrait engager si elle voulait vraiment tenir ses engagements et adapter toutes ses structures ou institutions.

D'ailleurs l'État a déjà été condamné à plusieurs reprises, entre autres par par le Conseil de l'Europe, pour manquement dans la prise en charge de personnes handicapées. Mais les juges reconnaissant la défaillance de l'État, l'enjoignent à verser des dommages et intérêts aux familles sans pour autant pouvoir obliger l'administration à trouver une solution de prise en charge ni jamais faire avancer aucun dossier.

La secrétaire d'État aux personnes handicapées, Ségolène Neuville, reconnaît que «La France accuse un retard historique dans la prise en charge (des personnes handicapées)» mais est-ce que pour autant elle va enfin revoir ses objectifs et assumer le travail auquel elle s'était engaée ? Pas sûr… Mais alors pas sûr du tout !
(Lire également : LibérationLa CroixL'ExpressEurope120 MinutesLibérationAutisme EuropeLe MondeEurope1FranceTV Info)

La France le dit haut et fort : L'accessibilité pour tous c'est le cadet de ces soucis pour encore 9 ans au moins !

Alors que la Suisse se la joue discrète mais reste très largement encore inaccessible ou inadaptée en 2015, probablement faute d'une véritable surveillance et d'un minimum d'intérêt, la France, elle, avance des pions… et les met directement en touche !

Fière de n'avoir pas été en mesure d'assumer ses engagements et d'offrir une accessibilité universelle pour 2015, voilà le parlement français donne son aval, ce mardi 21 juillet 2015, pour que le délai soit repoussé de 3, 6 ou 9 ans ! Des délais variables ? C'est donc à la tête du client ?

Liberté.. Égaliter... Faut vraiment arrêter de déconner !!!
C'est tout comme… Fixé sur le papier à trois ans, ce délai peut être élargi à loisir jusqu'à six ans, voire neuf ans, pour des établissements pour peu qu'elles soient considérées "grande capacité", "de structure complexe" ou "en difficulté financière". Autrement, tout les établissement à peu d'exceptions, il suffit pour cela de jouer sur les mots !
Mais restez calme, ce n'est que du Terrorisme d'état !
De la loi et la terreur… naissent la loi de la terreur.
La loi sur l'accessibilité universelle bafouée, la terreur naissante ne ne jamais y parvenir et de voir sa vie se détruire contre des murs insurmontables, des routes inadaptées…
La loi de la terreur, celle qui règne lorsque qu'on ne croit plus en rien et qu'on n'a plus confiance en la parole des autorités.

Terrorisme car il scinde la population en deux et sème le désordre et la pagaille dans une des fractions, la plus fragile, la plus déshéritée. Terrorisme car brise l'unité de la Nation et en blesse les membres, met les uns et les autres dos à dos, les intérêts des uns devenant les malheurs des autres. Terrorisme car il porte atteinte à l'image du pays, à la crédibilité d'une Nation, à l'honneur d'une lignée de braves. Terrorisme car il sème le malheur, la terreur, la désolation autant qu'il brise les illusions de tous ceux qui y ont cru jusqu'au bout. Terrorisme car il est sans pitié et tue sans état d'âme, les vieux, les jeunes, les hommes, les femmes, les mères, les enfants… les isole, les marginalise, les détruit à petit feu.
Mais ce n'est pas bien grave. Ce terrorisme-là, bien qu'il soit sauvage, source de misères, de morts et de souffrances, c'est du terrorisme officiellement acceptable !
La preuve : Même les élus y sont favorables, un verre de Vichy à la main.
(Pour en savoir plus : FranceTV InfoFranceTV InfoLe MondeLibérationLe Parisien)

L'aveugle n'ayant pas vu les voleurs… La Police aussi n'y voit que du feu !

Que vaut la parole d'une personne handicapée : Autant qu'une personne valide ? Ou est que cette image dégradante de citoyen de seconde zone leur colle encore à la peau bien plus qu'on ne le pense ?
Un cas de plus ce vendredi 17 juillet 2015 avec le refus d'un commissariat argentin d'enregistrer la plainte d'un aveugle, victime d'un vol, sous prétexte qu'il n'avait pas vu les voleurs et qu'il aurait pu finalement s'inventer une histoire sans fondement.
"Tu n'as rien vu de bizarre ?", lui ont demandé les policiers de la municipalité de Corrientes. "Non, je suis aveugle, complètement aveugle", a répondu le plaignant de 34 ans qui venait de se faire voler son sac à dos pendant un entraînement de football pour mal-voyants
Malheureusement ce n'est jamais qu'un cas de plus où, parce que les victimes sourdes n'ont pas pu entendre les faits; aveugles, elles n'ont pas pu voir leur agresseur et attester d'une véritable volonté de porter atteinte plutôt qu'une simple méprise ou un geste involontaire; à mobilité réduite, elles n'ont pas eu les moyens de correctement sécuriser leurs biens ou distinguer tout de suite les objets manquants dans la montagne de matériel médical… les affaires sont classées un peu plus vite, beaucoup trop vite, quand elles ne sont pas classées d'office.
(Pour en savoir plus : HebdoMSN Info)

Le "Centre du Monde" est-il vraiment le centre de toutes les attentions ?

Accident vasculaire cérébral (AVC), pilules contraceptives, tampons, Syndrome du choc toxique (SCT)… S'il était dit de la pilule contraceptive de 3ème ou 4ème qu'elles augmentent le risque d'accidents vasculaires AVC bien que généralement mieux tolérée sur le plan fonctionnel et métabolique, voici qu'un autre risque secondaire potentiellement ravageur vient de se faire jour dans les médias populaires : Le risque d'un SCT lors d'utilisation d'un tampon hygiénique et ses conséquences.
Lauren Wasser, mannequin américaine de 27 ans, victime d'une infection qui a failli lui coüter la vie mais qui la laisse finalement avec une jambe amputée, se bat désormais pour que le risque et les produits chimiques utilisés soient clairement affiché sur les emballages des tampons comme de tout produits industriel représentant un danger potentiel pour la santé.
(Pour en savoir plus : MetroNewsAu FémininMSN NewsHuffington PostLe MondeFranceTV InfoAtlanticoSlatePsychologiesVoiciMailOnline)

Le permis pour fauteuil roulant électrique, ça secoue

La Police Municipale de la ville d'Herblay, en partenariat avec le service de prévention de la Police Nationale et la mairie, a fait passer un permis fauteuil à quelques infirmes moteurs cérébraux afin de leur garantir autonomie et sécurité.
L'examen comprend un atelier maniabilité, un autre pour le freinage d'urgence avec une vitesse pouvant atteindre les 10 km/h ainsi que la connaissance des règles de circulation en ville.
(Pour en savoir plus : Le Parisien)

Voir les vidéos…

Certains s'en plaignent en silence, certains montent au créneau et couchent leur colère

Le temps passe et le mépris envers le sort des personnes handicapées s'installe comme une fatalité. Le silence des médias, l'inconséquence des politiques deviennent les seules réponses officielles à une réalité douloureuse, périlleuse, handicapante !

Le sort des personnes handicapées dans la société dite "moderne", qui s'en soucie encore ?

(en savoir plus sur… handicap.fr)

Voir la vidéo…

When Heaven makes you loose your head

Valery Spiridonov, 30 ans et souffrant d'une maladie dégénérative génétique dite de Werdnig-Hoffman, est prêt à se faire couper la tête pour recevoir un nouveau corps.
Une opération proposé par le chirurgien italien Dr Sergio Canavero du Turin Advanced Neuromodulation Group dans un projet nommé HEAVEN ou Head Anastomosis venture Project. Il s'appuie notamment sur les travaux de Dr. Robert White qui transplanta une tête de singe au corps d'un autre singe en 1970, au Case Western Reserve University School of Medicine. Outre le fait que l'animal hybride ainsi créé ne survécut que huit jours, beaucoup doutent de la possible extrapolation d'une expérience animale vers l'homme.
Le médecin affirme avoir déjà reçu de nombreux volontaires parmi lesquels Valery Spiridonov semble le plus sérieux.

L'opération à proprement dite, si elle se réalise, devrait durer 36 heures pour un coût estimé à plus de 10 millions d'euros. Outre cette somme, le docteur aura besoin du corps d'un donneur en état de mort cérébrale.
Les deux donneurs seraient alors décapités simultanément, puis la tête de Valery Spiridonov serait placée sur le corps de l'autre personne grâce à une colle spéciale inventée par le médecin à partir de polyéthylène glycol.

(Lire également : MaxiSciencesParis MatchBusiness insiderSciences & AvenirGenetic Literacy ProjectSemantoOGGICNNFranceTV InfoThe Open MindInternational Business TimesHuffington PostThe GuardianThe SunSurgical Neurology International, )

Voir les vidéos…

Race the London Tube : done, 22nd September 2014

Las de se retrouver devant des interdit et des lieux impossibles d'accès, cet utilisateur a eu la curieuse idée de lancer un défi au métro londonien : Puisque je ne peux pas y aller en métro, aller je vais y aller par mes propres moyens et j'arriverais même avant un service de transport public si lamentable.
Le résultat en image ci-dessous se passe de commentaire. Et le pire c'est qu'il a, à peu de chose près, réussi son pari d'arriver avant le train !
Impressionnant, non ?
(Lire également : The Telegraph du 29.09.2014MailOnline du 1.10.2014The Independent du 25.09.2014London Evening Standard du 25.09.2014Metro du 26.09.2014)

Voir la vidéo…

Manifestation contre l'ordonnance et pour le droit à l'accessibilité

«Liberté, égalité, accessibilité»… des droits fondamentaux

Le 10 décembre marque la Journée internationale des droits de l’homme. En France, le 10.12.2014, plusieurs collectifs départementaux en ont profité pour organiser des manifestations contre l’ordonnance accessibilité qui voudrait reporter l'obligation pourtant inscrite dans les textes et tolérer davantage une situation discriminatoire pour les personnes handicapées. Car fin décembre 2014, c'est aussi la fin tant attendue du délai légal pour une accessibilité générale qui tarde à venir.

Sur la route du cortège présidentiel… Quel meilleur endroit pour manifester !
Car manifester, c'est exprimer sa différence et son droit à la différence.
Manifester, c'est faire avancer le débat, donner des couleurs à la pensée unique.

On regrettera peut-être que dans un débat de fond, des slogans de politique politicienne viennent ternir le sujet et ajouter du parti pris politique à un débat de société.
(Source : Faire FaceMa Vie Mon Handicap Mes EmmerdesLibération,  MetronewsAPFLa CroixLibérationL'HumanosphèreNioozVivreFM)

Et ce n'est pas la première manifestation naissant de ce même constat désolant : Malgré les lois, très peu de choses ont été rendues accessibles ! Ce n'est pas la première… Et pour quels résultats jusqu'ici ? À quoi bon, alors ?

Mais où sont les responsables ?
… Les autorités de surveillance ? Aux abonnés absents.
Et les organismes officiels et organisations d'aide ? Léthargiques voire complètement inopérant.
Finalement, comment autrement se faire entendre qu'en haussant la voix ?

Voir la vidéo…

Le Tour du Monde à vélo, SEP parti…

Sous la bannière de l'Association Odyssée de l'Espoir, un projet a vu le jour : celui de failre le tour du monde des associations de lutte contre la SEP, de juillet 2014 à juillet 2015. Après avoir organisé un premier tour du monde à vélo à trois, du 1er août 2001 au 1er août 2002 (23 000 km, 50 associations rencontrées sur les 5 continents), voilà le départ d'un second, à six dont Yvan et Gérard Guillouzic, son père, le seul handicapé du groupe qui, lui, voyagera en joëlette.
(Sources : InfoHandicapOuest FranceSaintBenigne InfoFrance3 PicardieWorld Cycling Tour)

Voir les vidéos…

Elle devient aveugle après avoir porté les mêmes lentilles pendant six mois

Une jeune étudiante taïwanaise serait devenue aveugle après avoir porté les mêmes lentilles six mois durant et en toute occasion. Elle ne les a jamais nettoyé ni ôté pour aller sous la douche ou à la piscine, par exemple. Des amibes se sont développées dans ses yeux et ont attaqué sa cornée. Lorsque la jeune fille en a pris conscience, les yeux rougis et irrités, il était déjà trop tard…
Les lentilles doivent être portées, en général, huit heures par jour et nettoyées régulièrement. Par ailleurs, il est recommandé de les enlever pour se baigner ou se doucher pour éviter toute infiltration entre l'appareil et l'oeil.
(Sources : FranceTV InfoDaily Mail)

Manon fête ses 25 ans tout Eau Tour du Lac Léman

Manon Doyelle, toute jeune maman de Lyon, est atteinte d'une maladie orpheline qui l'a privé de sa mobilité depuis 5 ans. En fauteuil roulant, elle a décidé de faire le tour du Lac Léman en 5 jours. Départ le 11 juillet 2014 devant le Musée olympique de Lausanne.
Pour préparer ces 190 km de route, son parrain Tony Esatanguet, triple champion du monde de canoë et les athlètes du Team EDF, et ses coaches Emeric Martin et Coralie Balmy, respectivement multi médaillés paralympique et olympique, l'ont accompagnéé.

Alors que d'aucun penserait, peut-être un peu trop rapidement, que le parcours serait plus facile en handbike, Manon a préféré son fauteuil de compétition avec lequel elle se sent plus à son aise.
L‘idée de ce défi sportif était née en 2010 d'une volonté de s'affranchir des contraintes du handicap pour mieux l'accepter. Mais ce n'est qu'en 2013 qu'elle a finalement trouvé son cadre, le Lac Léman, lors d'un travail au Centre olympique de Lausanne.

Au delà de ce projet intitulé « Léman 2014 », Manon a créé une association « Eau tour de Manon » avec comme objectifs de réaliser de nouveaux challenges, « J’ai envie de faire d’autres marathons, toujours autour de lacs ou sur des îles », mais aussi de sensibiliser au handicap.
Ainsi, elle va lancé un autre projet, plus civique. « Je vais en septembre agir dans les écoles, surtout chez les tout petits. En emmenant ma fille de bientôt 4 ans à l’école, je remarque que ses camarades posent beaucoup de question, me demandent si je suis en poussette ou en vélo. Je veux sensibiliser les très jeunes, qui seront les adultes de demain, et surtout dédramatiser le handicap. »
(sources : Handicap.frMetroNewsRadio PrillyRadio ChablaisLa TéléLe MatinLe DauphinéLe NouvelisteLyon CommuniquésFrance3 Régions)
Eau Tour de Manon et du Lac Léman :

Voir les vidéos…

Arrivee et reception au Musee Olympique de Lausanne - Team Eau Tour de Manon et EDF

La bonne réaction au bon moment : Bravo !

Cela se passe à Vancouver (Canada), le 8 novembre 2010 et ça se passe de commentaire.

Au bon endroit, Larry Skopnik, dans son fauteuil roulant, n'a pas hésité à user de toutes ses forces pour aider à immobiliser un cambrioleur.

"Cela a peut-être l'air impressionnant mais je n'ai fait que ce que mes parents m'ont appris à faire : s'aider les uns les autres", a-t-il simplement répondu aux journalistes. Quant à la vendeuse, elle est encore tout émue d'avoir vu cette homme paralysé réussir à sa lever à la force de ses bras pour vemir à son secours.
(sources : the Desk of BrianThe ProvinceHuffingtonPost)

Voir la vidéo…

Mais que fait la Police ?

Elle ne fait rien… Ou plutôt, on préfèrerait encore qu'elle ne fasse rien quand on voit ça.
Cela se passe aux USA, dans l'Indiana, le 1er octobre 2013 et ça se passe également de commentaires.

Pour l'anecdote, l'agent imbécile qui a projeté le jeune paralysé Nicholas Kincade de 25 ans, en fauteuil roulant, à terre parce que celui-ci a malencontreusement égratigné sa chaussure sur sa route, le Lt. Tom Davidson, a été suspendu de ses fonctions pour cela. Suspension temporaire ? Ou licenciement définitif pour mise en danger d'autrui ?

Rien de tout cela. Une simple suspension de 30 jours avec mise à l'épreuve d'une année.
Tout est parti de la dénonciation d'un employé de magasin près d'une école qui avait cru comprendre que Nicholas Kincade se vantait d'avoir une arme à feu dans son sac. Mais en guise d'arme, celui-ci n'avait qu'un couteau de poche pour l'autodéfense.
Le plus ridicule, c'est que le pauvre paralysé a même été un temps condamné pour avoir insulté un officier de police, avant que sa condamnation absurde soit retirée.
(sources : MailOnlinePennLiveThe GuardianThe MirrorFox NewsLatest)

Voir la vidéo…

Méfions-nous des journalistes

Être journaliste, ce n'est pas toujours être informé(e)… Loin s'en faut.
Encore un exemple avec cet article où le rédacteur du billet s'étonne de voir, en Chine, des conducteurs handicapés démunis de bras conduire avec « un pied sur les pédales, l'autre sur le volant ».

Et alors ? Où est le problème s'il ne met pas en danger la vie d'autrui et la sécurité du trafic ?

Ce journaliste ignorant et intolérant ferait mieux de se préoccupait des conducteurs qui ont deux bras sur le volant pour conduire comme des pieds ! Ou s'inquiéter du nombre grandissant de conducteurs alcoolisés, avec de faux permis ou des permis de complaisance ! Du nombre grandissant de chauffards en tout genre avec des engins de courses qui ressemblent plus à des engins de mort que des automobiles !

Est-ce qu'on est dangereux parce qu'on conduit différemment ou parce qu'on conduit mal ?

Décidément, cerains de ces journalistes ne sont rien de plus que des ignorants, incultes ou incapables affublés d'un micro ou d'un crayon…

L'abus de places réservées conduit la FIFA a encore plus augmenter la pression sur les personnes handicapées

À la Coupe du Monde de Football FIFA 2014 au Brésil, une enquête de police est en cours suite à des images de surveillance et la signalisation de cas d'abus…

Et selon toute vraisemblance, la FIFA va désormais demander à toute personne handicapée de fournir un attestation médicale pour éviter que pareils abus ne se reproduisent !

C'est-à-dire que par la faute d'une bande d'imbéciles et l'incompétence coupable ou la corruption de surveillants qui ont laissé passer des cas aussi flagrants, c'est encore les personnes handicapées qu'on va punir en leur infligeant un devoir de "justification" ! Et au lieu de sévèrement sanctionner les coupables, tous sans exception, la FIFA stigmatise des personnes déjà victime à la base…
(sources : Esclerose Múltipla e EuTabloideBRCopa do MundoDeadSpin)

Voir la vidéo…

Abus des places réservées pour personnes handicapées ou non ? L'enquête est en cours au Mundial de Football 2014 au Brésil

Mercedes-Benz Fashion Week Russia : la mode tout en beautés

Superbe, la mode dans toute sa splendeur et sans frontières, quel travail exemplaire de la styliste Sabina Gorelik, présenté le 31 mars 2014 à la Semaine de la Mode de Moscou.
Pour en savoir plus…
(Sources : Beaumont EnterpriseEpsilon Getty ImagesFranceTV Info,  News TimesChronSeattle PiSFGateTimes Union)

Béatrice Idiard-Chamois : une femme sage et légion d'honneur

Atteinte de la maladie de Marfan depuis sa naissance, Béatrice Idiard-Chamois a passé sa vie à se battre contre la maladie, contre la maltraitance ou contre les préjugés. Sage-femme, elle dirige aujourd’hui la seule consultation en France réservée aux parents handicapés, à l’Institut Mutualiste Montsouris à Paris.
Elle vient de recevoir la Légion d’Honneur, ce qui fait d'elle la première sage-femme élevée à cette distinction.
(lire également : AndyFigaro MadameYahooLa CroixSyndrome de Marfan - France 5Document (.pdf) de Orpha.net)

Voir les vidéos…

Tuer son enfant parce qu'il est handicapé et qu'on n'est soi-même plus capable de le supporter... Est-ce un meurtre au premier, second ou troisième degré ?

Telle est la seule question qu'on devrait se poser quand, comme dans cette nouvelle affaire française devant la Cour d'assises de Seine-et-Marne, un père ou une mère tue son enfant juste parce qu'il est handicapé et que son handcap lui pèse.
N'y a-t-il pas des solutions à chercher ou une aide à demander à des personnes extérieures ou des autorités, avant de commettre l'irréparable ?

… Et pour couronner cette " légitimité ", on finit par écoper d'une peine avec sursis. Est-ce vraiment donner justice pour un meurtre par étouffement, donc relativement lent, qui, sans être peut-être vraiment prémédité, a probablement tout du moins longuement muri dans la tête ?
(source : FranceTV InfoBFMTVParis MatchLe Parisien)

Police Drive, un accès facilité aux services de police

Voilà une idée simple mais au combien pertinente pour faciler les relations des personnes handicapées avec les services de police.
Au Cannet (Alpes-Maritimes), il est question de mettre en fonction un borne pour permettre à tout un chacun, mais plus particulièrement les personnes handicapées, de disposer, sans sortir de son véhicule, d'un accès rapide et facile aux services de police pour rapporter des objets trouvés, donner un signalement, dénoncer des incidents, remplir une déclaration, demander des informations ou tout nombres d'autres cas courants…
(source : FranceTV InfoLibérationTF1 News20 MinutesLe FigaroNice MatinEurope1)

Voir la vidéo…

Police Drive au Cannet, une idée simple et pertinente

Sandra Saxton, une dame sourde et vivant seule à Westerham, sort victorieuse d'un calvaire de cinq ans

Pour pouvoir augmenter sur le cadastre la surface de leur maison et sa valeur par voie de conséquence, un banquier à la retraite et sa femme, Peter et Kim Bayliss, ont harcelé Sandra Saxton, dame sourde de 69 ans et vivant seule à Westerham, un village du Kent, dans le sud de l'Angleterre, pendant cinq longue année et tenté de la faire passer pour folle afin de la faire interner.
L'objet du litige : Une petite bande de terre de 30 centimères reliant les deux jardins l'un à l'autre. Un chemin que Madame S. Saxton a pu librement faire usage, comme tout un chacun, pendant 20 ans.

En 2009, la victime avait déjà remporté une bataille légale contre ses voisins concernant cette petite bande de terre, réclamée par l'ancien banquier et sa femme. Furieux d'avoir perdu cette première bataille, le couple a entamé son dessein machiavélique.
En juillet 2009, Peter Bayliss l'a agrippée violemment, lui causant un traumatisme cervical dit du "coup du lapin". Puis, à plusieurs reprise, le couple l'a signalée aux services sociaux sous de fausses allégations, demandant son arrestation ou tentant de la faire passer pour folle sous de fausses rumeurs.

Finalement, en 2014, le juge Nigel Gerald de la Central London County Court vient de condamner ces malotrus, imbéciles et criminels, à 330'000 livres (environ 420 000 euros), soit plus que la valeur de leur maison. Ce montant se divise en 1750 livres pour nuisance, 10'000 livres en domages auxquels s'ajoutent 2000 livres pour l'agression et 25'000 livres pour le harcèlement. Finalement, le reste servira à couvrir les frais de procédure.
(source : FranceTV InfoExpressLondon Evening StandardMailOnline)

Accessibilité à Rennes… la ville ne sera pas prête au 1er janvier 2015 et elle ne sera malheureusement pas la seule !

D'après les lois suisses autant qu'européenne, tous les établissements recevant du public, autant bâtiments publics, administratifs que commerciaux ou privés, devront être accessibles aux personnes handicapées au 1er janvier 2015.

Et pourtant, à moins d'un an de l'échéance, on en est loin du compte…

« Nous ne serons pas prêts », admet Nicole Gargam, adjointe à l'accessibilité et au handicap pour la ville de Rennes(lire l'article de 20Minutes du 13.01.2014). Mais Malheureusement, elle ne sera pas la seule : Lausanne, Fribourg, Sion, Martigny, Sierre, Neuchâtel, Bienne, Berne, Schaffhouse, Locarno, Genève ou Paris, Marseilles, Orléans, Barcelone, Madrid, Bonn, Berlin, Londres, Budapest, Lisbonne, Athènes… pour n'en citer que quelques-unes, elles non plus ne seront pas prêtes voire en seront très loin !

Alors, question : À quoi servent alors des lois d'accessibilité quand ouvertement et sans la moindre remontrance législative, personne ne les respectent ?

Le droit au logement pour tous… même s'il s'agît d'hébergement spécialisé

Alors qu'il est de coutume dans ce genre d'affaire de recevoir pour les familles de faibles montants compensatoires, pour la première fois en France, une personne handicapée a obtenu de la justice un droit à un hébergement spécialisé et une obligation pour l'État de l'y trouver une place !

Devant le tribunal administratif de Pontoise (Val-d'Oise), des parents ont obtenu gain de cause ce lundi 7 octobre 2013. La justice a ordonné à l'Etat de "prendre toutes dispositions" pour qu'une place en hébergement spécialisé soit trouvée pour Amélie Loquet, leur fille handicapée âgée de 19 ans.

(source : FranceTV Info Le Monde)

L'inclusion par le jeu, un moyen tellement convivial

Pour sensibiliser à la question du handicap, l'Association hongroise d'intégration des personnes handicapées – Suhanj, a eu l'idée originale d'équiper des bars hongrois de tables de baby-foot un peu particulières.
Placés au milieu des figurines "valides", l'association a fabriqué des figurines représentant des joueurs invalides :
  • Un aveugle avec des lunettes noires et une canne
  • Un handicapé en chaise roulante
  • Un handicapé équipé de prothèses de jambes
Une petite étiquette a été d'ailleurs ajoutée à chaque table de jeu avec cette mention : "Il est tout aussi facile de jouer ensemble en vrai que sur cette table".
Une superbe façon de sensibiliser donc et un jolie coup de publicité réalisé avec le concours de l'agence Grey Budapest.
(source : HuffingtonPostCreativity Online)

Voir la vidéo…

Ryan Norman, I.M.C., devant l'obligation de pouver son handicap… Et l'absurdité du système, elle n'est pas prouvée, elle  ?

L’histoire fait scandale en Grande-Bretagne  et pour cause : Ryan Norman est handicapé depuis l’âge de 4 mois et ne peut marcher, parler ni se nourrir sans l'aide extérieure de sa mère.
Mais depuis son 20e anniversaire, son statut social ayant changé, Norman doit redémontrer officiellement son handicap afin de pouvoir bénéficier des aides nécessaires à ses soins de santé et dont il a toujours bénéficié avant.

Absurde, non ? Pas tant que ça puisque c'est une droite conséquence du système de libéralisation de l'aide sociale qui se répand comme une traînée de poudre dans toute l'Europe, la Suisse y compris. Ryan Norman est un triste cas parmi tant d'autres bientôt aussi à votre porte.

Et sa mère Ceneta raconte dans le Daily Mail, comment les aides de l’Etat se sont automatiquement arrêtées à son anniversaire, le 1er septembre dernier. Désormais, il lui faudra attendre et prouver, devant témoin et avec les documents nécessaires, que son fils est bien handicapé et qu'il est incapable de se passer de ces aides.
(source : SudInfoDailyMail)

Minable, vous avez dit Mina… ? Non C'est Nani

C'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en tapant dans le ballon qu'on devient c… À moins qu'on l'eût été déjà avant !

Si on classait les espèces sur la cohésion sociale, les êtres humains seraient loin parmi les derniers… Vous en voulez une preuve : Regardez donc autour de vous ! Et si vous voyait un con… valide sortir de sa voiture de sport rutilante rouge parquée sur une place pour handicapés, courez vite lui demander un autographe : C'est peut-être Nani, de son nom complet Luís Carlos Almeida da Cunha, le joueur de football du Manchester United. Ça lui fera plaisir, il se sentira au moins important pour quelqu'un… même si évidemment, entre nous, c'est pour de faux.

(source : DailyMail)
Nani, joueur de football grassement payé à Manchester United, n'a pas honte de parquer sa grosse voiture sur une place réservée aux personnes handicapées... Minable, vous avez dit minable ?

Jacqueline Tiarti est en grève de la faim pour que sa fille de 7 ans, autiste, reçoive des soins adaptés

Jacqueline Tiarti, résidant à Clamart et mère de Mélissa, une petite fille de 7 ans atteinte d’autisme, a entamé une grève de la faim la première semaine du mois de juillet 2013 pour pouvoir obtenir des soins adaptés pour sa fille. Refusant la méthode psychanalytique, solution de facilité et unique perspective qui lui ait été proposée dans les Hauts-de-Seine, c'est son seul moyen pour être entendue et faire en sorte que Mélissa obtienne un Service d’éducation spéciale et de soins à domicile – Sessad, à savoir un éducateur à domicile. Elle est en grève de la faim depuis 8 jours. Sa revendication ? Obtenir des soins et une éducation adaptés pour sa fille, .
(sources : FranceInfoElle20 MinutesVivre FMOuest FranceNouvel ObservateurFacebook)

Chloe Jennings-White, une américaine valide qui rêverait d'être paraplégique

Souffrant d'un désordre psychologique appelé BIID – Body Integrity Identity Disorder, cette femme de 58 ans, née à Londres, aime à se déplacer en fauteuil roulant ou avec une canne. Pourtant, D'après les médecins, Chloé Jennings-White ne présenterait aucun problème physique. Et si cette américaine de 58 ans, diplômée de l'Université de Cambridge, aime tant se déplacer en fauteuil roulant depuis des années, comme une personne handicapée, c'est n'est que le fruit de son trouble de l'identité.

D'après le Daily Mail, Chloé s'est rendu compte de son problème dès l'âge de 4, lors d'une visite de sa tante Olive, qui utilisait des béquilles et des attelles après un accident de moto. "J'ai senti que quelque chose n'allait pas avec moi" confie-t-elle au quotidien britannique. A l'âge de 9 ans, elle a provoqué son premier accident volontaire, une chute à vélo sans autres conséquences que de légères ecchymoses et une belle frayeur. "Je voulais juste perdre l'usage de mes jambes, mais j'ai failli me briser le cou".

Chloe Jennings-White, une américaine de 58 ans rêve d'être invalide et en fauteuil roulant
Pendant des années, Chloé s'est ensuite bandée les jambes dans le secret espoir que ces dernières finissent par ne plus répondre. En vain. Du coup, elle s'est récemment mise à pratiquer certains sports risqués. En 2009, elle a également été victime d'un sévère accident de la route mais qui lui a fait perdre finalement que le souvenir des 15 minutes précédant le crash.

Son trouble de la personnalité la pousse aujourd'hui, en désespoir de cause, à vouloir subir une opération chirurgicale à 25'000 dollars afin de perdre définitivement l'usage de ses membres inférieurs.
(sources : GentsideThe Sun Herald Sun,  YahooNews AustraliaMirror)

Voir les vidéos…

Le bonheur d'une fillette de 11 ans en fauteuil roulant compte moins que l'entretien d'un bâtiment

Une américaine de 11 ans, Lexi Hass, en fauteuil roulant, se voit refuser l'entrée du musée de la mer, Ships of the Sea, à Savannah en Georgie (USA), sous prétexte que son véhicule risquerait de salir le sol de l'établissement et son tapis.
Suite à cet incident survenu durant le week-end du 7 – 8 juillet 2013, les responsables du musée ont fait parvenir des excuses à la famille le mercredi 10 juillet 2013, expliquant qu'il s'agissait là plus d'une erreur des employés que d'une pratique courante de l'établissement qui, bien qu'inaccessible à cause de sa date de contruction, tient à offrir tous les services et commodités pour les visiteurs handicapés.
(sources : RTMailOnlineKateNews2dayWbtv)

Nicole Kelly, Miss Iowa 2013… Les bras m'en tombent !

Née sans avant-bras gauche, Nicole Kelly est devenue Miss Iowa 2013 le 8 juin dernier et va donc concourir au titre de Miss USA.
(sources : L'AvenirSudInfoLe ParisienFacebook)

Voir la vidéo…

Nicole Kelly Miss Iowa 2013 et sans avant-bras gauche

Une opération esthétique qui lui coûte un bras… et puis l'autre… et le reste aussi !

Taquinée par sa famille et ses proches à cause de ses fesses plates, Apryl Michelle Brown les aurait voulu plus rondes, plus pulpeuses, plus… sexy… Ayant mis suffisamment d'argent de côté, elle cherche un médecin pour une injection de silicone et mettre fin à son complexe.

En 2004, elle rencontre une femme qui, sans autorisation médicale, lui propose de faire l'opération à moindre coût. Elle saute sur l'occasion. Pour un peu moins de 800 euros, la femme lui fait les injections à son propre domicile, dans la chambre de sa fille. Mais après chaque injection, la douleur est insoutenable.
Durant les deux années qui ont suivi, la zone d'injections s’est durcie et sa peau s’est noircie. «Je savais que quelque chose n’allait pas, mais j’avais trop honte pour aller voir un médecin. J’ai ensuite ressenti des brûlures si intenses que j’ai dû dire à mon médecin ce que j’avais fait. J’avais  tellement honte.» Mais rien à faire, les douleurs sont devenues trop insupportables.

Apryl Michelle Brown, amputées des quatre membres
Pris en consultation, les médecins ont dû la plonger dans un coma artificiel pendant deux mois, et pratiqué 27 opérations, en commençant par amputer ses fesses et greffer de vastes pans de peau. «Ils m’ont sauvée, mais la gangrène s’était installée dans mes mains et mes pieds. Ils m’ont réveillée peu avant de m’amputer des quatre membres.»
Finalement, elle a passé six mois à l’hôpital avec ses prothèses et n'a pu remarcher qu'à la fin de l’année 2011.
(sources : Angazamag20Minutes.frdailymail)

Un nouveau logo pour signaliser le handicap

Une fois de plus, tout est parti d'activistes de la cause qui estimaient, à juste titre et depuis longtemps, que l'ancien pictogramme représent beaucoup trop les personnes handicapées sous un angle totalement passif et immobile. D'où un nouveau dessin, un pictogramme plus réaliste, représentant une personne active, en mouvement permanent, plutôt qu'un "0bjet statique" en permanence, comme un poids mort… Voir la genèse du dessin en images
Vous pouvez tout savoir sur la genèse du logo sur le site The Accessible Icon Project.

La Ville de New York va être la première à utiliser ce nouveau symbole pour désigner les emplacements ou les accès pour personnes handicapées.

Les changements sont, certes symboliques, mais aussi lourds de signification :
Le nouveau logo pour personnes handicapées à New-York USA
  • La position de la tête penchée en avant indique une notion de déplacement dans l'espace
  • L'angle des bras et des coudes se rapportent à l'énergie physique, l'effort et représente un statut de personne active qui avance dans le monde
  • Les roues coupées insiste sur la présence d'une personne en plein déplacement
  • La position des jambes a été avancée pour offrir plus d'espace entre la roue et la jambe ce qui génère une meilleure lisibilité graphique
De son côté, la ville de Montréal se montre de plus en plus intéressée par le nouveau logo.
(source : DisabilityScoopThe VergeThe ChronicleHandimobility)

Les Handignés…

…ne se laissent pas compter et sortent de leurs gonds devant les injustices sociales et les incohérences officielles !

Voir la vidéo…

État de la situation = État de panique générale ?

En Europe comme en Suisse, 2014 avait été fixé comme date butoir pour l'accessibilité et l'adaptation de tous les bâtiments publics (ou privés) aux personnes handicapés. Des textes de lois, des codes de conduites, des règles de droit, des dispositions légales… toute la panoplie pour donner de l'ampleur à l'évènement et ajouter le chic des actes solennels.
Une décennie plus tard, rien !

Faute d'une autorité de surveillance clairement établie et d'une volonté affirmée auprès des responsables, toujours plus avides de trouver des arrangements à l'amiable et des passe-droit que de créer des conflits en verbalisant, bien trop peu de choses ont évolué à 20 mois de l'échéance fixée. Alors, que faire ?

La France a peut-être trouvé une solution qui n'en est pas une : parlementer ! Et pendant ce temps, la Suisse en a trouver une autre : Faire le sourd - aveugle - sénile - non comprenant et rien faire !
Partant du fait que l’échéance 2015 est définitivement une utopie et ne pourra être tenue, le rapport de la sénatrice Claire-Lise Campion prône, en 40 étapes, la mise en place d’un agenda d’accessibilité programmée (lire le rapport en .pdf)
Pour imager, on dira que le rapport met le doigt sur les éléments qui seraient à corriger dans l'urgence et ceux qui seraient susceptibles d'attendre. En d'autres termes, il crée un nivellement dans les adaptations : il y a les accès importants et ceux qui le sont moins. Mais important aux yeux de qui ? Serait-ce de la même importance pour tous les utilisateurs concernés, les personnes handicapées ?
C'est-à-dire que, comme un mauvais élève et faute d'avoir travailler à temps, d'avoir fait ce qui aurait dû et aurait pu être fait si les choses avaient été prises au sérieux dèsle départ, le rapport tranche dans le vif et bricole dans l'urgence avec 40 coups de crayons. Avec en arrière plan, le risque de voir, encore et toujours, ces fameux "aménagements provisoires" qui durent.

D'un autre côté, dans un film d'animation - à voir ici - ayant pour cadre un monde imaginaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) donne des recommandations pour l'aménagement d'adaptations. Dommage que ce petit film n'intervienne qu'à une année de la fin de l'échéancier.

Mais mieux vaut tard que jamais, après tout. Il n'y a plus qu'à espérer que les réalisations concrètes seront aussi rapides que les conseils de la FFB ont été lents à venir.
(sources : Handimobility Rapport CampionHandimobility Film d'Animation de la FFB)

84 personnes en fauteuil ont établi un record du monde… simplement ahurissant !

Bout à bout, côte à côte, ensemble… 84 personnes handicapées en fauteuil roulant ont tiré un avion de ravitaillement Lockheed C-130 Hercules sur 100 mètres, le 29 mai 2011 à l'aéroport militaire Melsbroek de Bruxelles... Un époustouflant record au Guiness Book au bout !
Il s'agit de la seconde tentative de BLIJF ACTIEF (Rester Actif), plateforme Internet de Flandre (Belgique) qui informe et aide à l'intégration sociale des personnes souffrant de limitations physiques de toute sorte, dues à l'âge, aux maladies, accidents, handicaps ou autes.
Mais cette fois, on a pu compter six personnes de plus au travail, sur le terrain. Et comme le précise l'interlocutrice dans la vidéo, l'évènement a été mieux préparé et on a ainsi évité les multiples trous dans le tarmac et la condition météo déplorable de la première fois.
(source : PhotoBlog NBC NewsBLIJF Actief)

Voir la vidéo…

Photo du Guiness record tirée du Blog NBC News

Un Anglais victime d'A.V.C, se réveille en parlant gallois

Alun Morgan, un Anglais victime d'une attaque cérébrale en 2010, a eu la surprise de parler gallois à son réveil. À 81 ans, il a même dû réapprendre l'anglais en prenant des cours, comme il l'a raconté jeudi 27 décembre 2012 au Daily Mail
(source: France TVInfo)

Alimentez la pyramide de chaussures de Handicap International !

Que vous soyez handicapé(e) vous-même, accidenté(e) et confronté(e) à des souliers qui n'ont plus aucune utilité… Ou que vous cherchiez simplement à faire bon usage de vos vieilles semelles, rejoignez le mouvement !

Il y en a bien qui font des tas de sable ou de bêtises, Handicap International fait des tas de pyramides avec vos chaussures  !

Pour sensibiliser, pour rappeler ou informer des pyramides de chaussures s'érigent partout en France. Vous aussi faites le pas, allez y poser vos semelles si vous passez à côté. Visitez les pyramides de chaussures, ces trésors de l'architecture moderne !
Merci d'avance.

Vous pensiez offrir un meilleur cadre de vie en mettant votre proche dans une institution ? Et bien détrompez-vous !

Vous voulez vous débarrasser de lui, là, vous ne pouvez trouver de meilleur solution !

En France, en Suisse, en Angleterre ou ailleurs encore, des cas de maltraitance envers les personnes handicapées dans les institutions se font jour. Et dire que cela se passent depuis des années dans un silence coupable !
Et combien d'autres cas qu'on ne connait pas ou pas encore ?

Ces foyers dits spécialisés, c'est quoi leur spécialité au juste : la torture en tout genre ?
Sont-ils vraiment tous concernés ? Sinon comment savoir lequel ne l'est pas ? Pour en savoir plus : Pour rappel, voici les Convention relative aux droits des personnes handicapées - ONU - En savoir plus sur les droirs des personnes handicapées

Une justice inadaptée

Jeanine Mujic, une maman de 39 ans, en fauteuil roulant depuis cinq ans s'est présentée au tribunal. Elle devait être jugée à huis clos pour une affaire familiale, mais elle l'a été dehors, sur le parvis du palais de Justice de Briey (Lorraine) et sous le regard des passants, ce jeudi 13 septembre 2012.
La cause : Le locaux du tribunal ne sont pas accessibles et personne non plus pour l'aider à franchir les marches.

"Tout le monde a été très gentil : les vigiles, la greffière, le juge. Mais ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas le droit de porter mon fauteuil car en cas d’accident, ils seraient responsables", raconte-t-elle. Ni un appel aux pompiers ni la tentative de la faire passer par le garage souterrain du bâtiment ne lui permettent de gagner la salle d'audience.

Finalement, le juge et la greffière descenderont donc pour examiner le dossier au pied de l'escalier, en pleine rue.
"Heureusement qu’il n’a pas plu. C’est un scandale! Je ne suis pas un animal !"… Et elle souligne encore l'ironique présence de places de parking réservées aux handicapés devant un établissement qui ne leur est pas accessible.
(source : Est Républicain, FranceTV Info)

Au Stade de France ou à l'Âge de pierre ?

Un article paru dans Rue89 laisse sans voix : Comment croire que cela puisse encore exister en 2012, à 2 ans d'une supposée égalité des droits ?

Et pourtant, l'article ne laisse pas de place au doute : au Stade de France, une personne handicapée paie deux fois plus cher sa place et au prix de combien d'efforts. Tout simplement hallucinant !
... pour en savoir plus, lire l'article

Un enfant devenu handicapé par suites d'erreurs médicales, ça fait froid dans le dos

Est-ce vraiment de la médecine cette pratique en blouse blanche ?
Mais qui a laissé ces fous en liberté ?

Le 11 septembre 2001, Charles, un nourrisson de huit mois a été admis à la clinique du Val d'Ouest (Ecully, France), pour y subir une ponction de la hanche. Pourtant l'intervention se révèlera inutile. Pour l’administration des antibiotiques, là aussi inutiles, mais exigée par le chirurgien qui suspecte une infection, un anesthésiste, le Dr Robert, puis un second venu à la rescousse, le Dr Bru, se succèdent devant la difficulté de la pose du cathéter sur la voie veineuse centrale située sous la clavicule. Problème : en piquant vers le poumon, l’organe se remplit de sang et le cerveau de l’enfant n’est plus oxygéné correctement . Une radiographie pour vérifier la pose du cathéter est bien réalisée par le docteur Venin, mais elle non plus ne sera pas interprétée correctement.
En état de choc, le patient est alors évacué en urgence sur l’hôpital Debrousse où l’on décèlera trois jours plus tard, une hémophilie sévère, responsable du problème au genou et contributrice du saignement massif.

Les mauvaix diagnostiques et les erreurs de traitement qui se sont suivis ont rendu Charles, aujourd'hui âgé de 11 ans, lourdement handicapé. Et pour connaître la vérité, faire reconnaître leur erreur aux criminels en blouse blanche et obtenir réparation, il aura fallu 10 ans de combat juridique à ses parents !
Au final, une indemnisation record : 10 millions d'euros… en savoir plus: Le Journal de Saone et Loire, France3, FranceTV Info

Petits handicaps imaginaires pour gros bénéfices : la faute à qui ?

Voilà qui fait la une des médias parce la Grèce est sous les projecteurs mais dans combien d'autres occasions n'utilise-t-on pas l'aide aux personnes handicapées pour des intérêts moins louables ?

Ainsi, la petite île de Zakynthos, située à l’ouest du pays, au sud de l’Adriatique, a été rebaptisée "l’île aux aveugles", selon le Wall Street Journal. Et pour cause : 700 des 39 000 insulaires ont déclaré souffrir de cécité. Soit neuf fois plus que la moyenne européenne. L’Etat leur versait donc tous les deux mois un peu plus de 720 euros de pension. Et pourtant, l'un d'eux est chauffeur de taxi. (source: FranceTV)

Mais à qui la faute ? Car après tout, ce n'est là qu'un exemple parmi tant d'autres, comme le souligne Transparency International. En Grèce comme ailleurs, c'est l'ensemble du système politique qui est concerné.
Qui est coupable entre l'ignoble petit bénéficiaire qui, sans scrupule, tire profit d'une faille dans le système ou le législateur qui met sur pied un système qu'il sait pertinemment imparfait et se moque bien des conséquences ?
Et combien d'organisation ont profité plus lourdement encore de telles failles quand les petits misérables le font aussi facilement ?
Et n'en est-il pas de même dans tous les autres pays bien qu'ils ne soient pas sous le feu des médias comme actuellement la Grèce ? Certainement que oui.

Un père se bat pour garantir des études à sa fille handicapée

Philippe Cantet se bat contre l'administration à Poitiers (France) et pour le droit à l'éducation de sa fille handicapée. Car sa fille de 14 ans, Camille, souffre du syndrome de la délétion 22q13 et s'exprime grâce au langage des signes. Mais plutôt que de lui donner la chance de suivre une scolarité normale pour un enfant de son âge, au milieu d'autres enfants, l'administration préfère la diriger ves une institution spécialée... en savoir plus

Joe Kals… Mais veut fait avancer l'Histoire

Joe Kals ou le combat d'un paraplégique contre les démons »
Initialement parti pour récolter des fonds en faveur de la recherche, l'ancien photographe est parti pour une traversée de la France, reliant Le Havre à Menton, soit 1.325 kilomètres sur des béquilles, à la seule force de ses bras et de ses abdominaux, en balancier. Pourtant, au final, il n'a reçu aucun signe de la part du monde médical français, tout juste le soutien de quelques chercheurs de Montréal. C'est donc auprès des gens qu'il rencontre qu'il trouve la force de continuer. Lire également les articles sur France Soir ou Le Figaro.
Joe Kals seul sur la route
Voilà comment Joe Kals se présente sur son site personnel, sur son blog ou sur sa page Facebook :

«Suite à un accident de moto, j'ai déjà accumulé trente ans de paraplégie.
Déjà parce qu'au cours de toutes ces années j'ai cherché une raison social d'exister, une façon de m'insérer pour participer à la construction du futur de notre société.
Et la conclusion de mon parcours c'est que l'accessibilité est une utopie, la souffrance physique et psychologique qui sont invisible sont autrement plus handicapant que des marches.(...)»

La conclusion, heureusement toute provisoire, de trente ans de frustrations causées par le handicap est que l'accessibilité lui semblent une handicap. Pourtant, malgré la contradiction, il ne baisse pas les bras devant cette cause inutile et veut traverser la France à la marche pour sensibiliser l'opinion à la cause et «financer la recherche pour qu'une section de la moelle épinière ne signifie plus une vie gâchée»
Mais qui a parlé de vie gâchée? Il ne suffit pas de marcher pour avancer, il faut aussi évoluer...
Faire avancer la recherche, c'est bien. Avancer soi-même et faire avancer les mentalités, c'est mieux, non ?

Voir la vidéo…

Association des Paralysés de France assied la Marianne dans un fauteuil

«Un pays qui ne prend pas en compte les personnes en situation de handicap est un pays en situation de handicap»

Tel est le slogan de la nouvelle campagne de l'APF - Association des Paralysés de France de sensibilisation à la condition des personnes handicapées et au retard pris dans leur intégration.

L'APF est déterminée à inscrire le thème du handicap au cœur des projets présidentiels 2012. Et après une tournée des QG de campagne des candidats à la présidentielle pour leur offrir un fauteuil roulant siglé du logo de chaque parti politique, voila que l'APF lance sa campagne d'affichage nationale en invitant tout citoyen français à signer son pacte.
Marianne en fauteuil roulant par l'APF Association des Paralysés de France

Plainte contre Foncia pour discrimination

En France, trois personnes ont saisi la Halde pour dénoncer des pratiques discriminatoires contre le géant de l'immobilier, Foncia.

À au moins trois reprises, le leader européen de l'immobilier résidentiel a refusé de louer des logements à des titulaires de pensions d'invalidité ou d'allocations aux adultes handicapés. Raison invoquée par les agences de Foncia : ces revenus n'étant pas saisissables, ils n'entrent pas dans le calcul de la solvabilité des locataires en cas de non-paiement de leur loyer... Pour en savoir plus : FranceInter

En est-il de même en Suisse où le géant de l'immobilier a aussi ses antennes? Les locataires handicapés sont-ils aussi écartés au profit de plus hauts revenus?

Le club des cinq fantastiques

Cinq étudiantes en master de management de l’IDRAC de Montpellier ont décidé de monter un blog pour donner la parole aux handicapés et leur service de tremplin.

Si les parcours, les ambitions, les expériences diffèrent, elles se sont retrouvées autour d’un même projet, un même désir : Réussir ! Mais réussir tout en donnant sa chance aux autres, réussir grâce à l’autre: ce bel inconnu… handicapé !

« En communiquant au maximum sur ce blog, ces personnes seront probablement reconnues mais surtout l'image changera. Nous pourrons donc montrer que le handicap n'est pas assez médiatisé !!! Ce sont des personnes normales. Leur seule différence est la médiatisation ! » (Annabelle Justine Telinhos, instigatrice du projet)

« Je suis très amie avec Yohann Taberlet, vice-champion du monde 2011 de handiski. je sais donc les problèmes que l'on peut rencontrer. Mais pourtant Yohann est une personne très optimiste et garde le sourire malgré toutes les épreuves de la vie.
L'idée m’est alors venue de donner de l'espoir aux gens comme lui.»
Et de rajouter d’une seule voix, avec Tara Bonfanti, Iseult Cerutti, Marie Ménétrier et les autres : « Oui, ce projet nous a ouvert les yeux sur les handicapés et je ne les vois plus du tout comme avant… »

Et si finalement Annabelle Justine Telinhos avait raison : la discrimination, le handicap… tout n’était qu’une affaire de manque de médiatisation ?

Une femme en fauteuil roulant enlevée au Kenya

Une Française a été enlevée dans la nuit de vendredi 30 septembre au samedi 1er octobre 2011 dans l'archipel touristique de Lamu, dans l'est du Kenya, par dix hommes armés qui auraient réussi à fuir en Somalie.

La Française, identifiée comme Marie Dedieu par des sources locales, passe une bonne partie de l'année dans cet archipel. À 66 ans, elle se déplace dans un fauteuil roulant que ses ravisseurs n'ont pas pris, selon des sources concordantes.

Mais si cette dame est à mobilité réduite, comment va-t-elle s'en sortir ou se déplacer sans fauteuil roulant ni assistance suffisante? (... pour en savoir plus)
Le pire craint est arrivé. Triste nouvelle que d'apprendre la mort d'une personne, qui plus est dans ces conditions. (Le Monde du 19.10.2011, 1er article et 2ème article)

Louis van Proosdij et son blog

"Après le buzz sur ma tétraplégie, j'ai envie de m'investir davantage", tel est le titre de l'article du Nouvel Observateur du 17 juin 2011 à propos de Louis van Proosdij, un entrepreneur français tétraplégique, et de son blog.

Plainte contre le Distilbène

Grande nouvelle pleine d'espoir : En France, le petit-fils d'une femme ayant pris du Distilbène a obtenu une réparation à la cour d'appel de Versailles. La justice a reconnu un lien entre la prise du médicament par sa grand-mère et son handicap. Rappelons que le "Distilbène" est le nom commercial d'une hormone de synthèse, le diéthylstilbestrol, prescrite en France entre 1950 et 1977 aux femmes enceintes dans le but de prévenir des troubles à l'accouchement mais qui finalement va être interdite pour avoir, directement ou indirectement, causé un grand nombre de malformations.
(source : France2, 9 juin 2011)

Le Téléthon français va fabriquer ses propres médicaments

Faut-il s'en réjouir ou s'en attrister ? Le Téléthon français va fabriquer ses propres médicaments : L'Association française contre les myopathies (AFM), connue grâce au Téléthon organisé chaque année en décembre, a obtenu, cas unique au monde, l'autorisation de fabriquer des médicaments pour des maladies rares. Est-ce à dire qu'elle n'a pas pu obtenir l'aide des compagnies pharmaceutiques existantes ? Est-ce à dire qu'elle les croit pas assez compétentes ? Est-ce pour pouvoir mieux gérer les propres investissements ? Et une fois créer ces nouveaux médicaments, à qui en reviendra le bénéfice de la commercialisation ?

Un enfant handicapé cible de la haine sur Facebook

«Ce que ces gens ont écrit sur Facebook au sujet de mon fils, c’est tout bonnement inimaginable. C’est dégueulasse. Sous couvert d’humour noir, ils souhaitent la mort d’un enfant handicapé. Nous ne sommes pas les premiers parents victimes de ces attaques lâches et anonymes, mais moi j’ai décidé de réagir. » Claude Mathieu est chauffeur de bus à Nîmes, papa d’un petit Rayan, 7 ans et demi, atteint de leucodystrophie et parrain, avec Zinedine Zidane, de l’association ELA. (en savoir plus: Sans relecturE)

Si la discrimination sociale est sourde et muette, sur Internet, elle devient plus encore sans visage. Sur ces réseaux virtuels qui sont souvent les derniers remparts de socialisation pour des personnes qui ont été mises au banc de la société urbaine par l'absence d'accessibilité ou d'accueil adéquat, cela est d'autant plus cruel. Si les insultes sont faciles et vont bon train, elles ont bien plus d'impact sur ces personnes marginalisées, handicapées, socialement défavorisées que sur le premier des crétins d'internautes.

Est-ce pourtant la faute des internautes qui sont aussi nos concitoyens et portent donc leur impétuosité au quotidien avec eux? Est-ce la faute d'Internet qui, dans le silence de son confessionnal, permet tous les excès? Est-ce la faute des sites qui font l'économie de garde-fous conséquents? Ou est-ce encore la faute des victimes elles-mêmes qui fondent trop d'espoir sur un réseaux sociaux virtuels qui ne sont guère mieux que ceux qui existent dans la réalité?

Électroencéphalogramme vulgarisé portatif pour téléphone mobile

La société californienne PLXDevices spécialisées dans les utilitaires légers en tout genre, des instruments de mesure pour lecteur audio au testeur électronique de voiture pour téléphone portable smartphone, a lancé le XWave, électroencéphalogramme vulgarisé portatif pour iPhone et qui permet de visualiser l'activité du cerveau sur l'écran de son téléphone personnel pour celui qui souffre d'hyper-activité cérébrale. Utile ? Gadget ? Attrappe ? C'est à chacun de voir…

Sophie Vouzelaud, Miss Limousin et première dauphine de Miss France 2007, porte plainte devant la Harde

Sophie Vouzelaud, Miss Limousin et première dauphine de Miss France 2007, a saisi la Halde - Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité, estimant avoir été exclue du concours de Miss Monde en raison de sa surdité.

La jeune femme, malentendante, reproche au comité mondial de l'avoir exclue de la compétition en raison de sa surdité, a indiqué Hélène Vouzelaud, sa mère. Après le désistement en sa faveur de Rachel Legrain-Trapani, Miss France 2007, Sophie Vouzelaud avait été présentée par la France au concours de Miss Monde et acceptée par le comité mondial, dans un premier temps.

Mais le comité s'est ensuite récusé, prétextant que les pays devaient être représentés par les Miss nationales élues et non des dauphines, selon Mme Vouzelaud.
Or, "des dauphines ont été prises avant et même après ce refus", a-t-elle fait valoir. Sophie "ne veut pas que ce genre de discrimination se reproduise", a-t-elle ajouté (source: Handicap.fr, lepost.fr, elle)
Ainsi, en 2008, la France avait déjà présentée la 2ème dauphine, Laura Tanguy, qui avait été désignée comme candidate officielle de la France par Geneviève de Fontenay, en remplacement de Valérie Bègue, en froid avec le comité Miss France. (plus d'information sur L'Express).

Campagne belge CAP48 année 2010<

Voici une superbe campagne belge... à déguster sans modération. Cap 48 est un grand mouvement de solidarité pour le mieux être de la personne handicapée. Et dans sa version 2010, toujours financée par une récolte de fonds publics via la radio télévision RTBF avec un record à passé 4 millions d'euros, il y a une affiche parodiant admirablement une célèbre campagne des années 90 grâce au concours de Tanja Kiewitz, infographiste à l'agence de publicité Air, devenue mannequin pour l'occasion cette campagne vise à montrer l'humain par delà le handicap, la beauté par delà les différences et surtout renversant les conventions pour que tout un chacun puisse à loisir remettre son propre comportement en question.
Dans les années 90, la mannequin tchèque Eva Herzigova affiche sa généreuse poitrine gonflée par le soutien-gorge avec le slogan «Regardez-moi dans les yeux» pour une campagne de la marque Wonderbra. En 2010, pour les besoins de la campagne de sensibilisation Cap48, Tanja Kiewitz nous montre qu'elle aussi, elle a de beaux... yeux!
Belle et handicapée : ï¿½a vous dérange ?
L’opération s’inscrit sur le thème du ‘regard envers les personnes handicapées’.  «Il s’agit d’un clin d’œil plutôt percutant à la publicité d’une célèbre marque de soutien-gorge.» reconnaît Marie-Laure Cliquennois, directrice de création. La nouvelle campagne Cap 48 défend l’idée qu’une personne handicapée est une personne tout court. Femme séduisante, infographiste de talent, handicapée de naissance, Tanja a accepté d'emblée de nous aider."»

La personne photographiée est donc une personne bien réelle, qui a accepté volontairement de se faire photographier telle qu’elle est, sans trucages, ni retouches, pour montrer au public qu’une personne handicapée est d’abord une personne, qu’elle peut être belle, séduisante et que, comme tout être humain, elle ne peut être réduite à une poitrine, un regard ou un bras. Quand on sait tout le poids des stigmate et ce que les personnes handicapées peuvent ressentir du jugement de la société, ce geste est d'autant plus admirable. Pour preuve, voici donc la déclaration de Madame Tanja Kiewitz soutenant la campagne et la démarche.

Parallèlement à la campagne d’affichage et presse, Air a tourné des films en caméras cachées et piégé des personnes non handicapées. L’idée était de leur montrer la difficulté de subir le poids d'un regard stigmatisant, discriminant.
La RTBF a également réalisé un clip sur le titre "Love Today" de Mika, sur le principe de la "flash mob", diffusé sur les antennes de la RTBF. Malheureusement tous les danseuses à l'images semblent valides, une fois de plus.
(source : DocNews, RTBF)

Voir les vidéos…

Installation mobile permettant de contrôler son fauteuil roulant à distance via Bluetooth

La société américaine Dynamic Controls a mis au point et commercialise des installations et applications sur iPhone ou iPod qui permettent de contrôler ou diagnostiquer un fauteuil roulant électrique par bluetooth. Le dispositif spécial monté sur le fauteuil pour l'occasion constitue non seulement un récepteur/émetteur Bluetooth, un centre de commandes mais permet aussi de rechager son mobile en cas de besoin.
Parmi les informations ainsi obtenues, on peut encore avoir la vitesse de mouvement en temps réel, un compas, une position géographique, etc...
(source d'information: my digital Life, Trend Hunter, engadget, Cult of Mac)
control distant d'un fauteuil roulant par Bluetooth

Homicide d'une enfant handicapée par sa mère… en France

L'homicide d'une enfant handicapée par sa mère survenue en France nous rappelle cruellement l'abandon dont souffrent les personnes handicapées et leurs proches dans notre société. Comme dans ce cas, l'entourage, les voisins, les services sociaux et jusqu'à l'administration, beaucoup de monde semblent au courant de l'état d'abandon ou de dépression des victimes mais personne ne réagit vraiment jusqu'au jour du drame annoncé. Ironie du sort, le crime finit souvent par un "non-lieu", pour rappeler une fois de plus l'absence de considération pour les personnes handicapées dans notre société.

Le geste désespérée d'une mère de 44 ans à Saint-Malo, en Ille-et-Villaine qui, le lundi 23.08.10, a drogué puis étranglé sa fillette de 8 ans, handicapée moteur cérébrale, avec une écharpe avant de tenter de mettre fin à ses jours en absorbant des médicaments. Elle a été acheminée au centre hospitalier avant de pouvoir être entendue par les enquêteurs. Elle s'était confiée il y a quelques semaines aux services sociaux de la mairie, où son geste suscite l'incompréhension. Une demande était en suspens pour accueillir l'enfant dans un centre spécialisé.

Ancienne employée de banque, cette mère devenue célibataire à éa naissance de son enfant avait démissionné pour pouvoir s'occuper de lui. Elle avait même quitté la régionne parisienne pour la Bretagne dans l'espoir d'une vie plus facile. Pourtant, rien n'y fit. Et le voisinage savait que cette maman était "à bout, son enfant pleurait tout le temps". Elle avait également effectué de nombreuses démarches pour trouver des solutions d’aide. Mais l'administration est bien trop lente à se mettre en route pour contrebalancer ces cas de solitude, de dépression et de désespoir. Une issue tragique est inéluctable aussi longtemps qu'aucun service associatif d'aide ou de bon voisinage ne viendra soulager ces détresses sociales.

En France, un homme âgé de 80 ans, malvoyant devenu aveugle, a été séquestré par sa famille

Une histoire sordide de plus en France pour nous faire prendre conscience du mépris dont sont victimes les personnes handicapées dans une société de surconsommation où tout va trop vite trop loin trop n'importe comment.

Tout le monde pense avoir réponse à tout et pourtant personne ne fait rien.

Un homme âgé de 80 ans, malvoyant depuis des années mais désormais aveugle, a été séquestré par sa famille pendant un an dans une pièce exiguë de sa maison, sous-alimenté, à l'abri de la lumière, victime de violences et de maltraitances. Les coupables présumés ne sont rien moins que l'épouse, une ancienne aide à domicile âgée d'une quarantaine d'années, le fils aîné de son épouse et l'amant présumé de celle-ci. Cela se passe pourtant près de chez nous, en Eure-et-Loire, en France. (source : SFR, Le Figaro)

L'épouse de la victime avait autrefois sollicité la presse locale, en avril 2009, en appelant à la générosité du public afin de récolter de l’argent pour aider le quotidien de sa fille devenue hémiplégique, et décédée il y a quelques mois d’une tumeur cérébrale. Faut-il alors la blâmer si sévèrement ou constater l'ignominie à laquelle a été conduite une mère d'enfant handicapée, mariée à un handicapé, sous le poids du désintérêt général et de l'isolement social.

Et de conclure en se demandant si ce cas est vraiment unique: Combien d'autre François Deweille souffre de maltraitance, d'isolement et d'un désintéressement social total jusqu'au jour où ça en devient dramatique ?

Google s'améliore et devient plus adapté grâce à T. V. Raman

Il n’est plus nécessaire de tâtonner l'écran pour chercher les touches. Le nouveau logiciel de Google, développé, entre autres, par T. V. Raman, ingénieur d'origine indienne et lui-même aveugle depuis l'âge de 14 ans, libère l'utilisateur. Désormais, la nouvelle version des plateformes Google Android intègre un synthétiseur vocal et rend les touches plus faciles d'accès en augmentant leur taille, en variant leur position et créant des repères sonores.

Voir la vidéo…

Americans with Disabilities Act - ADA

Enter dans le Guiness des records coûte que coûte pour le vingtième anniversaire de l'ADA

Les américains, toujours en première ligne pour faire des actions qui ne servent à rien mais qui font l'évènement, se sont lancé un nouveau défi : entrer dans le Guiness des Records avec le plus grand nombre de fauteuils roulants en ligne pour fêter la 20éme année de l'ADA - Americans with Disabilities Act.
Christopher & Dana Reeve Foundation

HandicapZéro et le Braille postal

Pour nos amis handicapés de la vue, le site français HandicapZéro offre un service plus qu'intéressant : Le Braille postal ! La procédure est simple : à partir d'un formulaire, rédiger son texte en lettres minuscules exclusivement et dûment complété puis Handicapzéro en assure gratuitement la transcription, l'mpression en braille ainsi que l'expédition par voie postale. Toutefois, cette offre n'est réservée qu'au usage stricterment privé des ressortissants de l'Union Européenne.

Toilet Finder ou comment trouver des WC adaptés proches

Parmi les applications disponibles sur le Apple iPhone 3G 3GS, l’une d’entre elles s’avère très pratique pour les personnes en fauteuil roulant : le «Toilet Finder». En localisant votre position, ce système répertorie tous les wc publics dans un rayon de 3 à 4 km. Une fois le WC choisi, il vous indique l’adresse, la distance, la mention wc handicapés et le plan pour s’y rendre. Cette application fonctionne sur le même mode que « Wikipédia », les utilisateurs complètent peu à peu les données à disposition. Cette mise en commun des informations permet de créer une banque de données très utile pour les personnes à mobilité réduite et pourrait, à l’avenir, être employée à d’autres fins.

Manifestation «Ni Pauvre Ni Soumis» à Paris

Même réalité et pourtant deux réponses différentes. Si les handicapés suisses et leurs proches ont coutume de se plaindre de la grande précarité de vie toujours plus cruelle qu'octroie la simple rente de l'Assurance Invalidité sans que pour autant leur voix ne dépasse les murs du bar café ou la porte de la maison, si on se résigne ici à vivre dans la simplicité face à l'augmentation du coût de la vie, des frais et des retards de remboursement, en France, pourtant voués à une condition de misère identique, les personnes handicapées ont décidé de battre le pavé et de se faire entendre… plus loin et plus fort.
Une même réalité et pourtant…

Environ 2500 personnes ont manifesté à Paris, samedi 27.03.2010, pour réclamer une allocation plus élevée pour les handicapés.
Alors que le mouvement Ni pauvres ni soumis (NPNS) appellait à manifester dans une vingtaine de villes en France, le gouvernemen a promis d'augmenter l'allocation adulte handicapé. NPNS, qui rassemble une centaine d'associations de personnes handicapées ou malades, souvent touchées par la pauvreté, réclame un "revenu d'existence" au niveau du SMIC (1056 € net) et de plus grandes facilités d'accès aux soins. Le collectif demande ainsi l'augmentation du seuil d'accès à la couverture médicale universelle (CMU) complémentaire (fixé à environ 600 euros  pour une personne seule) pour que ceux qui bénéficient de l'Allocation Adulte Handicapés (AAH) puissent en  profiter. NPNS exige également le retrait des franchises médicales, de l'augmentation du  forfait hospitalier et de l'imposition fiscale des indemnités journalières de maladie.

De son côté, le gouvernement français a promis qu'il tiendrait l'engagement de Nicolas Sarkozy d'augmenter de 25 % l'allocation adulte handicapés (AAH) d'ici 2012, en la portant à 696,63 euros par mois au 1er avril, puis 711,95 euros au 1er septembre. Mais les associations soulignent encore que ce montant restera toujours en dessous du seuil de pauvreté, fixé à environ 900 euros, selon Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).
(source : France3)

Voir la vidéo…

Un police sur une place de stationnement réservée pour handicapés

Qui a dit qu'il n'y avait aucun espoir de faire un jour changer les mauvaise habitude ? Que cette personne se dénonce et que la honte du défaitisme s'abatte sur elle car voici une histoire de justice, une belle histoire... même si malheureusement bien trop rare.
Dimanche 21 février 2010, le secrétaire national du syndicat de police Alliance est venu fêter, à Toulouse, le départ en retraite d’un de ses collègues.  Il se rend à la gare Matabiau pour changer un billet de train, et, ne trouvant pas de place pour se garer, se met sur un emplacement pour handicapés. En revenant à sa voiture, surprise…. Il voit un collègue policier qui se prépare à lui coller un papillon sur le pare-brise ! Le syndicaliste N°1 se serait alors énervé et aurait sorti sa carte professionnelle, déclarant qu'il n’avait jamais vu ça en 25 ans de carrière et que, de toute façon, il ferait sauter le PV, avant de repartir énervé... Mais l’agent qui a mis le PV n’apprécie pas. Il rédige aussitôt un rapport à sa hiérarchie…
lire la suite ici
Pour nos amis muets ou qui ont des problèmes d'expression orale, l'Institut de technologie de Karlsruhe - KIT (Allemagne) vient de mettre au point un procédé basé sur des principes d'électromyographie.
À mesure que l'utilisateur bougera ses lèvres, le dispositif va générer des paroles audibles. Pour en savoir plus... Page officielle de l'Institut (en anglais)

Effrayante connerie humaine

Aux portes de la Suisse, en Italie, une invitation Facebook à prendre les enfants mongoliens comme cible de tir a réuni plus de 1700 membres! Sous le titre «jouer au tir à la cible avec les enfants trisomiques » et avec la photo d'un bébé barré du mot «idiot» sur sa première page, le site propose «une solution facile et amusante» selon lui pour «se débarrasser de ces créatures immondes» :  «les utiliser comme cible, mobile ou fixe, dans les centres de tirs».

La police italienne cherche avec peine les créateurs du site domicilié en Californie (USA). Mais la recherche sera d'autant plus complexe qu'elle se heurte aux procédures internationales et que le réseau Facebook est déjà fortement critiqué pour être ingérable. (source: 20Minutes 22.02.10) Et pour celles et ceux qui ont bonne mémoire, on se rappelle qu'un cas similaire avait eu lieu fin novem0bre 2009 pour vidéo paru durant deux mois, fin 2006, sur le site Google et qui montrait un adolescent trisomique subissant des brimades de la part de quatre élèves de Turin. (voir l'article du 20Minutes du 25.11.09)

Mais au delà des créateurs, ne doit-on pas s'effrayer de l'écho favorable reçu et du nombre effarant des personnes qui ont adhérer à cette idée? À quand la même chose en Suisse? Dans combien de temps une telle horreur va traverser la frontière?
Grandes nouvelles pour nos ami(e)s sourd(e)s et malentendant(e)s... À compter du 12 février 2010, les chaînes du groupe France Télévision et les autres grandes chaînes françaises (TF1, Canal + et M6) vont sous-titrer l'intégralité de leurs programmes.
Malheureusement, il n'en va pas de même pour les téléspectateurs suisses ni pour nos amis belges (lire le commentaire de L'École universitaire de journalisme de Bruxelles)
Emmuré vivant par la médecine, Rom Huben, un belge de 46 ans a été considéré pendant 23 ans comme étant dans un coma éveillé alors qu'il était en fait complètement paralysé et ne pouvait simplement plus communiquer. En 1983, cet ancien étudiant ingénieur et amateur de sports de combat, alors âgé de 20 ans, était arrivé complètement paralysé à l'ancien hôpital de Bavière après un accident de voiture à Liège. Les médecins ont finalement estimé, après une batterie de tests, qu'il était également inconscient et ont diagnostiqué un coma et l'ont déclaré dans un état végétatif persistant.

Sa famille, pourtant, a toujours été convaincue qu'il était conscient. Par trois fois, les proches de Rom l'ont emmené aux Etats-Unis où des spécialistes ont abondé dans leur sens. Finalement, le patient devra son salut à un neurologue de l'Université de Liège, le Docteur Steven Laureys, qui, il y a trois ans, s'est penché sur son cas. Un examen grâce à des nouveaux scanners de haute-technologie a montré que son cerveau fonctionnait presque normalement. Il avait perdu tout contrôle de son corps, mais était bien conscient. C'est ce qu'on appelle un "locked-in" ou syndrome d'enfermement, le fait d'être enfermé dans un corps inerte.

Rom Houben, qui ne quittera probablement jamais l'hôpital, peut, de nouveau, grâce à un ordinateur, communiquer avec ses médecins et ses proches. Aujourd'hui, avec l'aide d'un ami, Rom Houben écrit un livre pour raconter son expérience. L'expression d'un enfermement forcé, la moitié de sa vie passée comme spectateur sans pouvoir faire comprendre aux médecins qu'il était bien conscient de tout ce qui se passait autour de lui. «Je criais, mais on ne pouvait pas m'entendre», explique-t-il.

Pour le docteur Steven Laureys, le cas de Rom Houben serait loin d'être isolé. Il estime, dans une étude publiée récemment dans la revue BMC Neurology, que de nombreux patients dont on considère l'état comme végétatif seraient en fait mal diagnostiqués. "Quarante et un pour-cent des patients en état de conscience minimale sont diagnostiqués de manière erronée comme étant en état végétatif", selon les termes du communiqué publié à l'époque.

Outre qu'on serait en droit de se demander les limites d'une toute puissace médicale et d'un aveuglement devant ce qui n'est jamais qu'une science, c'est-à-dire une succession de certitudes et d'approximations, cet événement pourrait également relancer le débat sur l'opportunité de mettre fin à la vie de personnes plongées dans le coma depuis des années et dont on estime qu'elles ne recouvriront jamais leurs facultés.
Sources : RTBF InfoActu24 Belgique

Un justicier invalide mais pas inefficace

L'auteur d'une trentaine de lettres de menaces adressées à des hommes politiques, dont le président Nicolas Sarkozy, certaines accompagnées d'une balle de révolver, a indentifié et arrêté. Il s'agit d'un quinquagénaire invalide vivant simplement grâce à sa pension dans un village de la région de Montpellier (sud). Il a reconnu les faits sans difficultés, précisant avoir agi seul.
L'homme, qui signait ses missives anonymes «Cellule 34», était membre d'une société de tir local. Il avait été entendu comme témoin la semaine dernière. Un prélèvement d'ADN effectué à cette occasion et comparé à celui trouvé sous les timbres des quatres premiers courriers a permis de le démasquer.
L'affaire était devenu hautement politique dans le contexte des crises sociales. L'envoi de menaces de mort est puni d'une peine d'emprisonnement allant jusqu'à 3 ans et 45'000.- euros (environ 70'000.- francs suisses) d'amende.
Pour avoir jeté ses chaussures pointure 43 directement à la face de Georges Bush, président des États Unis, en criant «C'est le baiser d'adieu, espèce de chien», le journaliste irakien Mountazer al-Zaïdi a lui était accueilli en héro par une fanfare et des acclamations. Condamné en première instance à trois ans de prison pour "agression contre un chef d’Etat en visite officielle", sa peine avait été réduite en appel à un an. Il a été libéré au bout de neuf mois pour bonne conduite.
(source Matin Bleu, 22.09.09)

Brûlé à cause de chaussures chinoises

Un homme de 51 ans, paraplégique, a été victime de brûlures aux 2ème et 3ème degré aux pieds dues aux sachets de fongicides présents dans ses chaussures, importées de Chine!
(source Matin Bleu, 28.08.09)

Arnaque Internet

Une curieuse annonce est parue au début de ce mois de juillet sur une page Internet spécialisée: «URGENT Alors ! ne laissez pas passer votre chance. Nous vendons notre maison par tirage au sort.» Contre une «participation (...) de 50 euros par inscription», un couple d'ardéchois proposait d'acquérir leur maison, «une bâtisse du XVIIIe siècle de 225 m2 située au coeur d'un village du sud de l'Ardèche, (comportant) notamment deux belles caves voûtées rénovées de 72 m2, un salon avec aquarium mural de 30 m2 et une terrasse sur le toit de 50 m2». Un site avait été créé pour l'occasion : www.gagnernotremaison.com, où on pouvait encore lire, lundi matin: "Le tirage s'effectuera en présence d'un huissier de justice dès que le quota d'inscriptions sera atteint."
L'histoire aurait pu en rester là. Sauf que l'organisation d'une telle loterie est strictement interdite en France. C'est l'apanage exclusif de l'État. Une loi du 21 mai 1836, modifiée en 1924, prévoit des sanctions pénales, allant jusqu'à deux ans d'emprisonnement, en cas de loterie de biens immobiliers effectuée par des particuliers.
Résultat, le lundi 20.07.09 en fin d'après-midi, alors que les auteurs, Franck et Patricia Fable, habitants de Cruas, un joli village niché dans l’Ardèche près de Montélimar, étaient injoignables toute la journée, un nouveau paragraphe a fait son apparition au bas de la petite annonce : «Nous ne pouvons plus prendre de nouvelles inscriptions - merci à tous - nous vous tenons informés de la suite.» Et le lendemain, mardi, il a été finalement décidé de tout arrêter.
«Je ne veux pas que mon mari parte en prison. Je ne voulais pas que l'on parle autant de nous. Donc à ce jour, on arrête tout», explique, la voix très émue de Patricia Fable sur la messagerie de son téléphone portable. Le site créé pour l'occasion a aussitôt été fermé et les chèques reçus vont être restitués.
En fait, le couple a l'origine de cette annonce voulait solder le crédit de sa maison pour se rapprocher de Lyon car leur fils, Sébastien, âgé de 20 ans, est hospitalisé dans un centre de rééducation spécialisé en neurologie à Sainte-Foy-l'Argentière (Rhône) à la suite d'un grave accident de voiture survenu le 20 mai.
«Je remercie tous les gens qui nous ont soutenus. Mais en France malheureusement, c'est comme ça. On laisse les gens dans la merde», a-t-elle encore ajouté.
«On pensait qu'en proposant cette tombola, on pourrait rembourser notre crédit et faire en même temps une bonne action en faisant gagner notre maison à quelqu'un pour seulement 50 euros. Jamais on n'a pensé à mal» se justifie Franck Fable. Et d'ajouter: «Si nous avons décidé de vendre notre maison de cette manière c'est parce qu'en ce moment la conjoncture immobilière est très difficile. Trouver un acheteur peut être très long et nous souhaitons juste être proches de notre fils (Sébastien) et l'aider au plus vite»
(source : Le Point, VarMatin, LCI et France-Soir, 21.07.09)
La vendeuse invalide, Riam Dean, diplômée en droit de 22 ans qui est née sans bras gauche, a décidé de poursuivre la marque américaine de vêtements, Abercrombie & Fitch, pour discrimination et rupture de contrat. Devant un tribunal des prud'hommes londonien, elle a déclaré s'être «interrogée sur sa valeur en tant qu'être humain» après avoir été confinée à la gestion des stocks du magasin, parce qu'elle ne respectait pas le strict code vestimentaire de la société. Elle a expliqué avoir initialelement été autorisée à porter un cardigan pour couvrir sa prothèse. Autorisation qui lui a été ensuite retirée et elle s'est vue confinée à travailler dans l'arrière-boutique.
Riam Dean a dit s'être sentie «ridiculisée» quand son chef lui a dit qu'elle serait à nouveau autorisée à travailler comme vendeuse si elle retirait le cardigan. «Je me suis sentie humiliée», a-t-elle encore déclaré au tribunal.
(source : 20Minutes, 25.06.09)

Travail de session de Marion Archambault

Voilà un "Travail de session : technologies d’adaptation pour les handicapés moteur" réalisé par Marion Archambault de l'Institut Nazareth & Louis-Braille (Canada) qui va peut-être enfin ouvrir la porte à une technologie de nouvelle génération vraiment respectueuse des différence et accessible à tous.
Plus d'information sur Communauté de Pratique sur l'Accessibilité du Web ou Accessibilité Web ou Web Accessibilité ou Open Web ou Access Web ou Web Pour Tous ou .....
Ami et utilisateur d'Apple Macintosh, voilà SloMotion X, un utilitaire gratuit pour ralentir les jeux sur Mac OS X afin de permettre leur accès par des personnes à mobilité réduite ou handicapées, édité par "Mac Pour Tous"... Pour plus d'information, consulter le Tutoriel SloMotion X réalisé par Handimobility.

Un diamant vendu au profit de la SEP

Un diamant unique de 0,5 carat, fait à partir de cheveux du champion de F1, Michael Schumacher, sera vendu aux enchères au profit de la sclérose en plaques SEP. "J'espère que ce diamant atteindra un prix élevé pour permettre de continuer à aider quelques 10 000 personnes souffrant de cette maladie en Suisse", a-t-il déclaré.
(source : 20Minutes, 24.04.09)
Melchior Waldvogel, un retraité unijambiste de 70 ans, en fauteuil roulant et visiblement inconscient, a basculé dans le Rhin en voulant jeter du pain aux canards à Schaffhouse. "J'ai dû faire deux ou trois tonneaux", raconte-t-il. Mais sauvé par quatre promeneurs qui l'ont trouvé la tête sous l'eau, il a vite fait de retrouver ses esprits : Le temps de changer ses habits, il assistait déjà à un concert de piano dans une église!
(source : Le Matin, 11.04.09)
Une femme de 55 ans, originaire de Serbie, comparaît au tribunal pénal de Mendrisio (TI) pour escroquerie aux assurances. Le montant du préjudice est estimé à 1.5 million de francs. Elle est accusée de s'être automutilée afin de toucher de l'argent des services sociaux. La femme et son mari sont en détention préventive depuis leur arrestation, en juin 2008
(source : Le Matin Bleu, 26.03.09)

Jean-Christophe Parisot, premier préfet handicapé de France

Jean-Christophe Parisot. Ce nom ne vous dira peut-être rien et pourtant c'est le premier sous-préfet tétraplégique et myopathe, à prendre ses fonctions en France en tant que sous-préfet de Cahors et de secrétaire général de la préfecture du Lot depuis le 2 septembre 2008. Il faut noter, tout de même, que Jean-Christophe Parisot, docteur en Sciences Politiques, père de quatres enfants et fondateur de la Ligue Nationale des Etudiants Handicapés (en 1989), était préfet avant d’être handicapé. En savoir plus :  interview et témoignage
Il était dit que pour faire de la politique, il fallait un sens aigu de la belle prose, de la répartie, de l'hypocrisie, du boniment, de l'opportunisme, du manque de scrupule, de la roublardise, de la duplicité, de la perfidie, de la mystification, de la malhonnêteté, de l'arrivisme, de l'appât du gain... Et bien, quoiqu'il en soit réellement, désormais, on sait que les qualités en politique sont officiellement compatibles avec le statut de personne handicapée moteur comme le démontre le Consul de France en Irak, Frédéric Tissot, paraplégique.
L'Association de gestion des fonds pour l'insertion des personnes handicapées (Agefiph) lance sa nouvelle campagne nationale en faveur du travail des handicapés pour sensibiliser, entre autres, les 27 000 entreprises de moins de 100 salariés qui n'emploient aucun travailleur handicapé. Pour ce faire, elle a fait appel à l'humoriste et acteur, Jamel Debbouze, qui a lui-même perdu l'usage de son bras droit depuis un accident du 19 janvier 1990.
Pour mémoire, voici la campagne du Triptique Républicain de l'Agefiph (pdf) : (source : Europe1, Handirect)

Tous les moyens sont bons pour les trafiquants de drogues

La poudre aux yeux, on l'a tous eu un jour ou l'autre. Mais voilà du neuf ! Et pas n'importe quoi : c'est de la fraîche ! De la bonne !
Le 31.01.08, il y avait eu quatre personnes, deux handicapés et leurs accompagnants, arrêtées à la frontière marocaine de l'enclave espagnole de Ceuta, avec 38 Kg de chira (poudre de cannabis) dissimulé dans les fauteuils roulants. En fait, selon les service des douanes de Tétouan (Maroc), près de 57 kg ont été saisis en tout, 38 kg dans les fauteuils roulants et 19 kg découverts dans un troisième fauteuil roulant à l'abandon.
Voilà que la police espagnole vient d'annoncer, le 06.03.09, d'avoir arrêté à l'aéroport de Barcelone un chilien de 66 ans avec une jambe cassée mais dont le plâtre était entièrement fait en cocaïne! En fait, l'homme transportait encore de la drogue dans des canettes de bières et dans deux tabourets évidés. Poids total de la prise : 4,85 kilos
(source : 24Heures, Nouvel Obs, Le Figaro, AVMaroc)
Explosion d'AZF (Toulouse, France) - Le 21 septembre 2001, l'explosion d'un stock de nitrate d'ammonium ayant entraîné la mort de 30 personnes et de très nombreux victimes avec des lésions plus ou moins handicapantes. Dix-huit mois après l'explosion, quelque 14 000 personnes étaient toujours sous traitement. Le procès de la catastrophe s'ouvre à Toulouse lundi 23 février 2009 pour quatre mois de débats.
(Pour en savoir plus: wikipedia ou Onnouscachetout.com )
Elle a bon dos la sacro-sainte "sécurité"... Au matin du mercredi 4.02.09, au moment où un groupe de cinq skieurs, membres des Chamois pyrénéens et tous atteints d'un handicap mental, ainsi que leur deux accompagnants, s'apprêtaient à quitter Pau pour aller disputer les Jeux mondiaux d'hiver aux États-Unis, le commandant d'équipage, visiblement bien mal à l'aise d'avoir des passagers handicapés, a retardé le décollage de près d'une heure pour vérification. Vérification de quoi? La raison invoquée était de vérifier qu'aucun problème particulier ne se poserait si ces passagers étaient amenés à appliquer les consignes de sécurité. Or il se trouve que tous ces sportifs étaitent déjà coutumiers des vols en avion. Par ailleurs, pour une personne valide, vérifie-t-on jamais si elle est émotive au point de pas se contrôler en cas d'avarie, si elle est susceptible d'avoir une crampe ou une déchirure musculaire à l'épaule lui empâchant de se saisir du masque à gaz et ce faisant, faire retarder le décollage d'une heure ?
Évidemment, nombre de ces sportifs handicapés ont du coup raté leur correspondance. Une plainte a été ouverte pour discrimination. ... pour en savoir plus ...
Qui l'aurait crû un jour possible et pourtant c'est vrai : Le Monde change!! Au moins en apparence... Lors de la cérémonie d''investiture multi-colore, multi-culturelle et multi-raciale du nouveau président des Etats-Unis, on a pu voir... une personne en fauteuil roulant!
C'est pas encore le signe d'une intégration totale du handicap puisque la personne dans le fauteuil, en l'occurence Dick Cheney, est une personne valide momentanément blessé mais c'est un sacré bon début, non?
Le plus drôle dans l'histoire, c'est que le même Dick Cheney a contribué à envoyer des milliers de soldats au Koweit, en Afghanistan et en Irak qui sont, eux aussi, rentrés en fauteuil roulant mais à une différence près: eux sont définitivement handicapés. Et vu sous cet angle, ce geste n'est peut-être qu'en signe de solidarité avec eux, après tout.
La politique et l'histoire sont décidément bien cruelles.
Dick Cheney lors de la c�r�monie d'investiture de Barack Obama

Projet Autonomade - Ville de Paris

En préparation, un projet fort intéressant que la Ville de Paris va mettre en route pour le premier semestre 2009. J'espère que d'autres grandes métropoles internationales vont rapidement prendre le train en marche et suivre cet exemple qui constituerait, mine de rien, une grande avancée dans l'intégration des personnes handicapées et surtout, ramenant le problème de l'accessibilité jusque sur la place publique, permettrait peut-être enfin une plus grande prise de conscience à tous les niveaux. (voir la présentation en .pdf)
Le couac du Quick ? ou comment toucher cent patates Quick? - Comment faire des choux gras autour d'une frite restée en travers de la gorge d'un restaurateur ou collée au pied d'une cliente... S'il est bien connu que le hamburger ne donne vraiment pas la frite même si ce dernier est vendu avec, Nicole Borgnon, 38 ans, mère de famille, en a gros sur la patate de ne s'en rendre compte qu'aujourd'hui.
Et pour elle, les lieus de "mal-bouffe" souffrent aussi d'une propreté plus que discutable. Elle intente donc un procès au restaurant Quick du quartier de Neuvilette à Reims pour y avoir été victime d'une chute avec une triple fracture du genou droit à la clef.
Le Point.Fr - Nicole Borgnon
La vie de Nicole Borgnon a basculé en un instant, comme c'est malheureusement souvent le cas pour de nombreux paralysés. Et si on peut lui reprocher de si mal nourrir ses enfants plutôt que de leur donner un sandwich frais ou un fruit, ne faut-il pas aussi admettre que le rôle d'un bon restaurateur est de toujours porter assistance à ses clients quand malheur arrive au sein de son établissement ? N'est-ce pas de son devoir également de veiller à la propreté et à la salubrité des lieux, quitte à engager du personnel supplémentaire?
C'est vrai que dans un fast-food, la santé des clients, il y a probablement bien longtemps qu'on s'en bat les ..... frites!
Le jugement du tribunal de grande instance (TGI) sera rendu le 16 décembre prochain. Dors et déjà, le restaurateur Quick se réserve le droit de demander réparations si tout cela va trop loin.
(source : Yahoo France, Le Point, L'express, AFP, Le Figaro 28.10.08)
La sclérose latérale amyotrophique, la maladie mortelle qui décime le calcio - Paul Gascoigne, ex-star du ballon rond, serait atteint de sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot. D'ailleurs la SLA fait des ravages chez les footballeurs italiens retraités. Trente-neuf joueurs ayant évolué dans le championnat italien durant ces 40 dernières années en sont déjà morts. C'est aussi le cas du Britannique Paul Gascoigne, qui a joué pour la Lazio de Rome entre 1992 et 1995. Cette épidémie intrigue et inquiéte. Plusieurs veuves de joueurs �mettent des doutes sur les traitements qu'ont re�us leurs �poux. Le juge turinois Rafaele Guariniello, qui enqu�te sur le dopage dans le calcio depuis 1998, s'est pench� sur la question. À ce jour, il a déjà détecté 70 morts suspectes parmi l'ensemble des footballeurs ayant jou� depuis le d�but des années 1960 en Italie. Les diagnostics de ces décès sont divers: cancer, leucémie, SLA, etc. "Les footballeurs meurent six fois plus de SLA que les autres personnes. ça ne peut pas être une coïncidence", estime le juge. Le dopage serait-il bien la cause de cette hécatombe ? Rien ne le prouve. D'autant plus que des tests ont été effectués dans le milieu du cyclisme, souvent souillé par le dopage, et qu'aucun cas de SLA n'a été décelé. Serait-ce alors un mélange de médicaments spécifiques aux footballeurs qui leur serait fatal? Si le dopage n'est pas en cause, la pelouse italienne pourrait-elle �tre � l'origine du probl�me? Le myst�re reste entier
(source : Le Matin, Association SLA Bory, 14.10.08)
Le Matin - La scl�rose lat�rale amyotrophique, la maladie mortelle qui d�cime le calcio
Campagne de Sensibilisation Handicap International par le Jeu - Trouver son chemin dans un parcours semé d'embûches, assis dans un fauteuil roulant, lire le braille ou se mettre à la place d'un handicapé mental: Handicap International a annoncé hier le lancement en France d'un jeu vidéo gratuit pour sensibiliser les jeunes au handicap. Le jeu étant "le média le plus prisé par les jeunes, on s'est dit que c'était un bon moyen de sensibiliser les gamins et de les mettre en situation de handicap, sans plonger dans le pathos", a expliqué Sophie Couturier, porte-parole de l'ONG. Disponible en français, en anglais et en allemand, le jeu est composé de trois mini-jeux placés sous le signe de l'univers "manga".
(source : 20 minutes, jeuxvideo.com, 10.09.08)
Jeux gratuits de Handicap International
Jeux Paralympiques de Pékin 2008: Attention au Retour de Flamme! - La Suisse finit en beauté les Jeux paralympiques puisqu'Edith Hunkeler, détentrice du record du marathon de New York et après sa terrible chute sur 5000m alors qu'elle menait la course en toute allégresse, a décroché la médaille de bronze sur 1500m et l'or au marathon en fauteuil roulant. Une course d'autant plus précieuse que Sandra Graf y a également obtenu la médaille de bronze. Heinz Frein - Edith Hunkeler - Sandra Graf
Côté masculin, Heinz Frei a décroché sa deuxième médaille d'or en remportant la course sur route en handbike après le contre-la-montre.
Avec un total de 11 podiums (3 médailles d'or, 2 en argent et 6 en bronze), le bilan suisse est égal à l'objectif minimal fixé. La délégation helvétique se classe au 34e rang du tableau des nations.
(source : Le Temps , TSR SportRSR, 18.09.08)
IL a abusé de son frère handicapé et l'a tué - Un italien de 58 ans a été condamné hier, par le tribunal de Locarno, à (seulement!) 7 ans et demi de réclusion pour avoir tué son frère handicapé mental de 4 ans son cadet et alors que le procureur en avait réclamé 14. Il a aussi été reconnu coupable d'abus sexuel, séquestration, lésions corporelles et atteinte à la paix des morts.
(source : 20 minutes , Le Nouvelliste, 24.07.08)
L'athlète doublement amputé Oscar Pistorius autorisé à concourir avec les valides ! - Le Tribunal arbitral du sport (TAS), saisi en appel, a infirm� une d�cision de la F�d�ration internationale d'athl�tisme (IAAF) et donn� raison au double amput� sud-africain Oscar Pistorius, qui sera en mesure de participer aux jeux Olympiques avec les valides, s'il r�ussit les minima. (source : 20minutes.fr , 17.05.08) Oscar Pistorius - 20 Minutes.fr
Match de "Solidarité" Paul Monnier - Un match de gala se déroulera le dimanche 25 mai à 15h au stade le Gallo au profit de Paul Monnier, ancien gardien de but de 16 ans licencié à l'ACBB (Athletic Club de Boulogne-Billancourt) devenu tétraplégique. Le match de football opposera la sélection "les amis de Paul" à une sélection de l'ACBB en présence de journalistes sportifs et de personnalités comme Laurent Fournier, Vincent Guérin, Amara Simba, Christian Jean-Pierre, Yannick Noah... La totalité de la recette sera reversée à l'association "Défis d'hommes" afin que Paul Monnier puisse partir pendant trois mois dans un centre spécialisé situé en Pologne et y suive une rééducation intensive en compagnie de la skieuse acrobatique Sandra Loura, victime d’un grave accident à l’entrainement. Match de Solidarit� Paul Monnier
Il n'y a pas d'âge pour ça ! - Sheila Cantwell, 87 ans, prend un cours d'escrime avec Joseph D'Onofrio, au foyer catholique Corpus Christi à Melbourne France24 - Sheila Cantwell, Melbourne
Seat decks and Sun - Vous connaissiez le Beachvolley ou volley sur le sable? Vous connaissiez le Beach à Mel, surtout en cuisine ? vous connaissiez le pied de Beach ? Et bien voilà une nouvelle invention rigolote qu'il est certainement très utile d'avoir avec soi en vacances mais franchement pas facile.... Le fauteuil roulant de sable ! Beach Wheelchair
JO 2008 : La Chine s'enflamme pour Jin Jing - La porteuse paralympique chinoise qui, sur son fauteuil roulant, a protégé la torche face à un militant pro-tibétain à Paris est devenue une icone dans son Pays. Cette jeune femme de 27 ans, originaire de Shanghai, a fait les gros titres de la télévision et des prinipaux quotidiens de Chine.
"De retour au pays, Jin Jing est poursuivie par les voyageurs comme une star", proclame en première page le Journal de la jeunesse de Pékin, avec une photo de la jeune femme sur son fauteuil roulant, portant une torche et saluant la foule à l'aéroport de la capitale chinoise.
Mercredi soir, le Yangcheng soir, quotidien de Canton, publiait également en une sa photo lors du parcours de Paris, protégeant la flamme, alors que des policiers maîtrisent un manifestant pro-tibétain. "Elle avait juré de défendre jusqu'à la mort la flamme olympique", titre le journal.
(source : Sport.fr , 11.03.08)
People's Daily Online
Grande Exposition à Genève -
Des handicapés participent à un grand projet social et artistique mené par la Ville de Genève en collaboration avec l'artiste catalan Antonio Abad dont la finalité est de rendre la ville accessible à tous. Plus d'information >> ici
(source : Le Matin , 20.04.2008)
Journal Le Matin du 20.04.2008
Le fauteuil roulant qui lit dans votre esprit - Des scientifiques espagnols, de l'Université de Saragosse, travaillent à une nouvelle interface cerveau - ordinateur (Brain computer interface, BCI), un fauteuil roulant capable de transformer les pensées de son occupant en commandes que le fauteuil exécutera.
Ce projet, qui fait partie d'un programme baptisé "Biomedical Evaluation Of Robots to Assist Human Mobility" (Evaluation biomédicale de robots pour assister la mobilité humaine) consiste à concevoir un système mobile (qui peut �tre installé sur le fauteuil) et non intrusif, pour apporter un nouveau degré de mobilité et d'indépendance à des gens ayant des capacités motrices très réduites.
Après avoir rélisé un chariot qui se pilote à la voix, l�équipe, autour de Javier Minguez a présenté un prototype capable de rejoindre seul un point donné, en ayant recours à une cartographie des lieux et à un laser qui détecte les obstacles et les changements dans son environnement, ce qui permet au fauteuil de s'adapter pour rallier son point d'arrivée.
(source : Altivis , 2.02.2007)
Il abusait d'une fillette handicapée - Bruxelle. Le Tribunal correctionnel de Tongres a condamné à 8 ans de prison ferme un homme de 35 ans habitant Genk pour avoir violé pendant trois ans une fillette d'une dizaine d'années souffrant d'un léger handicap mental.
Après avoir purgé sa peine, le pédophile sera encore mis à disposition du gouvernement pour une période de dix ans.
(source : 7sur7.be, 28.02.08)
Horreur à l'américaine ou tristement quotidienne? - Tampa, Floride(USA). Cela aurait pu arriver à n'importe qui mais c'est d'autant plus odieux qu'une fois de plus c'est une atteinte envers un plus faible de la part d'une autorité publique: En Floride Brian Sterner, un paraplégique de 32 ans, a été jeté au sol par la policière Charlotte Jones. L'incident à été capturé par la caméra de surveillance et immédiatement envoyé sur internet produisant véritable scandale national. Brian Sterner avait été arrêté le 29 janvier pour une infraction routière. Les officiels américains n'ont aucun respect pour les handicapés... Mais les Etats Unis ne sont-ils pas aussi le modèle avoué de nombreux politiciens dans le monde occidental?
Résultat: cette outrageuse employée a été juste mise à pied pour quelque temps!
Videos de l'agression
Une handicapée agressée à son domicile - Bourg-en-Bresse (France) - Au demi-étage d'un immeuble de la rue Louis-Braille, dans le quartier de la Reyssouze à Bourg, vit une femme d'une quarantaine d'ann�es, gravement handicapée à 80 % par une maladie respiratoire aiguë. Pour avoir simplement demandé que l'accès extérieur de son bâtiment, le seul assez large pour son fauteuil, reste libre de toute entrave, elle et son ausiliaire de vie ont été purement et simplement agressés et frappés par les voisins d'étage!
(info : Journal de Sa�ne-et-Loire, 9.02.08)
Handicap International fête ses 25 ans! Handicap International
Une jeune élève tétraplégique vertement insultée par une camarade de lycée - Villeurbanne (France) - Caroline, une élève en terminal bac pro secrétariat du lycée Marie-Curie de Villeurbanne a été insultée par une de ces camarades de classe également à deux semaine de ses examens. Les insultes ont été proférées autant de visu que via des sites de dialogue sur Internet. Chose malheureusement trop rare mais si importante, malgré ses blessures au cœur, Caroline a porté plainte à ses supérieurs. L'élève incriminée, qui a réitéré ses propos en face des proviseurs, a alors été radiée avec effet immédiat. Par ailleurs, une plainte pénale a été déposée à son encontre pour discrimination liée au handicap.
(plus d'information : Le Progrès, 29.01.08)
Incendie à l'assemblée de Corse : bousculade au palais de justice d'Ajaccio - Une violente bousculade s'est produite vers 21H30 dans la salle d'audience du tribunal correctionnel d'Ajaccio, qui jugeait mercredi en comparution immédiate les incendiaires présumés de l'assemblée de Corse, obligeant le président à l'évacuer. Alors que l'audience venait de reprendre, une partie de l'assistance a protesté contre la présence de policiers en trop grand nombre, selon elle, pour suivre correctement les débats. Dans la bousculade, un homme dans un fauteuil roulant a été projeté à terre. Les CRS ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants tandis qu'à l'extérieur du palais de justice une bousculade avait également lieu entre nationalistes et forces de l'ordre.
(AFP, 23.01.08)
L'uniforme rendrait-il aussi sourd et aveugle ? - Donnell Williams sortait de sa salle de bain lorsqu'il s'est retrouvé face à des policiers pointant leurs armes sur lui. "Je n'ai jamais eu aussi peur", a raconté ce sourd-muet au "Kansas News" (USA). "Je continuais à montrer mes oreilles en faisant comprendre que j'étais terrorisé! Je n'entends pas! Je n'entends pas!". Les officiers de police, entrés par effraction sur dénonciation anonyme de prétendue fusillade et voyant l'homme ne pas répondre à leurs injonctions, lui ont rien moins que asséné des coups de Taser (pistolet électrique), heureusement sans conséquences cette fois.
(source: Matin Bleu du 5.12.07)
Chute fatale d'un homme de 91 ans en fauteuil roulant. Un handicapé en fauteuil électrique a mortellement chuté en bas d'un talus lejeudi 8.11.07 au soir. La chute de 80 mètre est survenu alors que, se promenant avec un autre invalide, l'homme de 91 ans a voulu faire demi-tour.
Fillette éjectée d'une voiture est entre la vie et la mort � Bellinzone. Une fillette argovienne de 9 ans est entre la vie et la mort après avoir été éjectée d'une voiture lors d'un accident survenu au matin du jeudi 11 octobre sur l'autoroute A2 au Tessin. (... lire l'article 20Minutes ...)
Des grands panneaux rouges pour dénoncer les lieux inaccessibles pour les handicapés - L'Association des paralysés de France (APF) a lancé une campagne " coup de poing ". Des dizaines de panneaux ont été déposés cette semaine devant différents lieux de Lyon. Ces panneaux sont rouges, oranges ou verts, selon le degr� d�accessibilit�. Lyon fait tout de même figue de bon élève puisque, selon les représentants de l'APF, les bâtiments publics sont accessibles. Des progrès restent à faire en matière de commerce de proximité et d'accès à la voirie. (... lire l'article du Nouvel Obs ...)
Le Grand Lyon --- RMC Info Reportage

Guide SeniorFriendly de l'O.M.S.

Le 1er octobre, à l'occasion de la Journée internationale pour les personnes âgées, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié à Londres et à Genève, le premier Guide mondial des villes amies des aînés. Basé sur des consultations auprès de personnes âgées dans 33 villes de 22 pays, ce document énumère les caractéristiques physiques ou sociales et les services qui font qu'une ville est adaptée au mode de vie des seniors: l'existence d'espaces verts et de rues piétonnes, de bancs publics en nombre suffisant, bien situés et entretenus et de WC publics propres, sûrs et accessibles aux handicapés, etc. De nombreuses villes ont déjà collaboré au projet (dont Londres, Melbourne, Mexico, Moscou, Nairobi, New Delhi, New York, Rio de Janeiro, Shanghai et Tokyo). Destiné surtout aux urbanistes, ce guide aidera aussi les personnes âgées à déterminer si les conditions de vie se sont améliorées dans leur ville.
Guide mondial des villes amies des aînés

Des non-voyants éjectés des montagnes russes

Le week-end a Europa Park a tourné court pour une trentaine de handicapés de la vue. Plusieurs d'entre eux ont été interdits d'accès à des manèges. (... lire l'article 20Minutes ..)

Un fauteuil roulant... dans les airs

Après avoir perdu une partie de sa mobilité en janvier à la suite d'un accident de parapente sur les hauts de Zinal, à 2900 mètres d'altitude, le vaudois Philippe Briod repart pour les airs. (... lire l'article ..)
En France, un numéro national contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés a été mis en place (voir dossier de presse officiel) avec comme slogan :
"La maltraitance est une RÉalitÉ, il faut en Parler"
Minist�re fran�ais de 1'emploi, de la Coh�sion sociale et du logement
Des étudiants handicapés privés de rentrée universitaire (AFP, Tours)
Plusieurs étudiants handicapés ont été privés de rentrée universitaire lundi sur le campus de Tours, en raison de l'absence d'auxiliaires de vie universitaire pour les aider, a-t-on appris auprès de l'Association Handicap Conseil (... lire la suite ..)
Photo AFP
L'uniforme protège de rien et sûrement pas de la connerie - Regardez plutôt, ça se passe de commentaire:
Une voiture de police sur une place handicapée
Photo tir�e de Caughtya.org
Toyota i-Unit Concept car à l'exposition universelle 2005, au Japon - Le thème était "La Sagesse de la Nature". Toyota en a fait un véhicule à une place aux allures de feuille d'arbre : i-Unit. D'un poids de tout juste 180kg et permettant une grande liberté de mouvement, écologique autant qu'individualiste, l'i-unit, entièrement fabriqué en matériaux recyclables, est mû par des moteurs électriques placé dans les roues arrière, couplé à une batterie au lithium ion. Un système de reconnaissance permet aux diffïérents utilisateurs de faire leurs réglages personnels pendant que que la manette de conduite, à l'image d'un joystick, permet d'indiquer la direction et contr�ler la vitesse en mode manuel. Car à vitesse soutenue, l'i-unit passe du mode vertical au mode horizontal pour une meilleure tenue de route et ça se comprend, non ?
Toyota i-unit
Toyota i-unit Toyota i-unit
Toyota i-unit Toyota i-unit
En différé de la NASA - Le fauteuil roulant version 1998 ou le fauteuil à commande vocale 1977
NASA Wheelchair 1998
Ça SHOMS à Champéry - - Le Service Hospitalier de l'Ordre de Malte en Suisse organise jusqu'à dimanche un camp pour des handicapés en fauteuil. L'Ordre de Malt, à ne pas confondre avec l'ordre du malt qui lui sévit un peu partout voire tard le soir, a investi la place. Il faut dire aussi que les lieux leur appartiennent déjà un peu. Quoi qu'il en soit, c'est la fête au village! Et on y voit apparaître de nouveau - Champéry Tourisme
�a shoms � Champery �a shoms � Champery
�a shoms � Champery �a shoms � Champery
Un skieur handicapé averti pour usage de cannabis (Ottawa) Un skieur canadien handicapé, dont le nom n'a pas été révélé, a reçu un avertissement et une réprimande pour avoir subi pour la première fois un contrôle antidopage positif au cannabis, a annoncé jeudi le Centre canadien pour l'éthique dans le sport.
Aucune période de suspension n'ayant été prononcée, le nom de l'athlète, qui a avoué, reste tenu secret.
Contrôlé le 20 mars lors d'une compétition, le skieur a reçu la sanction la plus légère. Selon le programme canadien de lutte contre le dopage, l'usage de cannabis est passible d'une peine allant d'un avertissement et d'une réprimande à un an de suspension.
(Cyberpresse, AFP, jeudi 21 juin 2007)
Une prothèse de main aussi agile que des doigts réels La nouvelle prothèse de main est plus vraie que nature, tant par son aspect que par son utilité. La société écossaise Touch Bionics vient d'annoncer la commercialisation de la toute première main bionique. Une prothèse nommée "The i-Limb Hand", difficile à identifier comme telle tant sa ressemblance avec une main humaine est frappante. La grande nouveauté est cependant à chercher dans son fonctionnement, puisque la progression par rapport aux prothèses précédentes est tout simplement prodigieuse, Elle peut en effet reproduire fidèlement les mouvements des doigts, alors que la majorité des autres équipements devaient se contenter d'agir comme des pinces. Les moteurs dédiés à chaque doigt permettent à la prothèse de s'adapter à toutes sortes d'objets, de la pièce de monnaie à une balle de tennis, en passant par une clé, que la main bionique peut introduire et faire tourner dans une serrure sans probléme. Son utilisateur peut ainsi fermer le poing et même pointer un seul doigt, pour écrire un SMS, par exemple. Autonome pour une journée entière, la batterie del'i-Limb se recharge pendant la nuit.
(20 minutes du 25.07.07)
i-Limb
USA : Trainé sur son fauteuil roulant par un camion Un jeune homme de vingt et un ans du Michigan s'est retrouvé accroché avec son fauteuil roulant à l'avant du camion. Ce dernier l'a trainé sur presque 6,5 kilomètres à une vitesse de 80km/h. Le jeune qui s'en sort indemne aurait déclaré : "C'était comme une chevauchée folle".
jeudi 7 juin 2007
Et bien la voilà… la tant attendue Miss Wheelchair Pennsylvania, autrement dit Miss Fauteuil roulant de la Pennsylvanie... Fallait que ça arrive, c'est arrivé.. sur les chapeaux de roues! (en savoir plus...) MWP
La paralysée prend ses jambes à son cou pour séchapper LOS ANGELES (Reuters) - Alors qu'elle venait d'être arrêtée pour fraude, une habitante de Los Angeles à l'origine de plusieurs procès liés au manque d'accès aux lieux publics pour les handicapés s'est subitement levée de son fauteuil roulant et a pris ses jambes à son cou pour échapper aux policiers.
Laura Lee Medley, qui prétendait être paralysée depuis un accident de voiture, arguait de blessures qu'elle se serait faites alors qu'elle se déplaçait en fauteuil roulant.
Localisée à Las Vegas, elle a été placée en détention puis conduite dans un hôpital local pour y être examinée. Mais, comme le raconte le procureur de Long Beach, Belinda Mayes, "c'est à ce moment que le miracle a eu lieu (...) alors qu'elle attendait qu'on l'examine, elle s'est levée et s'est enfuie en courant".
La Californienne de 35 ans, qui était déjà recherchée pour fraude dans l'Oregon et l'État de Washington, était l'objet d'une enquête pour faux témoignages dans ses procès contre les villes de Long Beach et South Pasadena ainsi que contre les comtés de San Bernardino et de Riverside.
Appréhendée peu après son sprint dans les couloirs de l'hôpital, elle a été incarcérée en attendant son transfert à San Bernardino, dans le sud de la Californie, où elle est accusée de faux et usage de faux, vol avec préméditation et fraude à l'assurance.
(source : Funny News)
Un Paraplégique réussit l'ascension du Mont Fuji en fauteuil roulant TOKYO (AFP) - Un étudiant américain paraplégique a réussi à atteindre le sommet du Mont Fuji, le céèbre volcan japonais culminant à 3.776 mètres, en fauteuil roulant et sans assistance, une première du genre.
"C'était génial de grimper. C'est un grand privilège d'être là", a commenté jeudi Keegan Reilly, 22 ans, après quatre jours d'ascension avec sept amis. "Déjà il n'y a pas grand monde qui utilise ses jambes pour monter là haut, mais moi j'y suis parvenu à la force des bras", s'est félicité l'étudiant en informatique de l'Oregon, en souhaitant que son exploit soit "une source d'inspiration" pour d'autres, handicapés ou non.
M. Reilly était équipé d'un fauteuil en titane sur mesure, ressemblant à un VTT à quatre roues, doté de 42 vitesses et de freins à disque, qui a coûté 35.000 US dollars (32.407 euros).
Il a toutefois fallu demander une autorisation spéciale aux autorités japonaises qui interdisent normalement les VTT sur les pentes du Fujiyama.
L'étudiant, qui a perdu ses jambes à la suite d'un accident de voiture en 1996, a également gravi deux sommets de plus de 5.000 m d'altitude aux Etats-Unis. (Source: Funny News)
On refuse de la servir parce qu'elle mange avec... les pieds  - Chicago - Une handicapée de naissance porte plainte pour discrimination parce que des employés d'un fast food lui ont bouclé le guichet au nez. Dawn Lason, handicapée de naissance, vistime du syndrome de Holt-Oram - ses bras sont atrophiés et elle doit faire avec ses pieds tous les gestes du quotidien - raconte: "Je suis capable de rouler sur un vélo à dix vitesses, je nage, je n'ai jamais eu de problème de toute ma vie. Et cela ne m'a pas empâché d'avoir quatre enfants!" C'était jusqu'en novembre dernier quand elle s'est engagée pour la première fois dans un drive-in du Mc-Donald's de Rockford, USA. Passé le premier guichet de paiement via carte de crédit, elle a dû faire face à un refus de servir au second guichet où l'employée, dé ;goûtée, boucle le guichet et va consulter son chef. Malheureusement pour le distributeur d'aliments de masse, cette mésaventure s'est encore reproduite à plusieurs autres reprises. Mme Dawn Lason a donc ouvert une action en justice pour discrimination contre McDonald's. Le directeur de l'entreprise basé à Illinois, Larry Taylor, bien que s'abstenant de tout commentaire, dit prendre "ces allégations très au sérieux".
(tiré du journal 20minutes du 05.07.07)
Plainte pour discrimination contre McDonald's
Un homme est mis à l'amende pour ivresse... en fauteuil roulant - TORONTO - Après quelques bières à la brasserie du coin, la soirée de Patrick Shanahan s'est terminée par une poursuite policière en bonne et due forme, avec le hurlement des sirènes et des ordres de ranger son véhicule sur le côté de la route - son véhicule étant le fauteuil roulant motorisé de sa mère. Shanahan, de Toronto, a demandé comment on peut l'accuser de conduite avec facultés affaiblies, puisqu'il n'a pas besoin de permis, ni d'assurances, ni de plaques d'immatriculation pour conduire le fauteuil. Shanahan, qui admet être alcoolique, ajoute qu'il n'aurait probablement pas dû utiliser le fauteuil roulant, surtout qu'il a déjà été reconnu coupable de conduite avec facultés affaiblies. Il a écopé d'une amende de 600 $ et d'une période de probation de 18 mois; il lui est aussi interdit de conduire un véhicule motorisé pendant un an et il devra être traité pour son problème d'alcool. Shanahan avait été interpellé le 4 décembre 2004 par des agents du service de police de Peel, qui ont constaté sa conduite erratique. Il a alors prétendu n'avoir pris que trois bières, mais son taux sanguin d'alcool était quatre fois supérieur à la limite permise. Le fauteuil roulant, que Shanahan avait emprunté à sa mère en raison de douleurs au dos, a été remorqué. (Source: Entre4Roues)

Un "robot costume" pourrait aider les seniors à marcher

Des ingénieurs japonais, toujours à la pointe de la technologie en matière de robotique, ont développé un " robot costume " (Robot Suit) présenté lors de l'Exposition Universelle qui a lieu actuellement au Japon, visant à faciliter la marche des personnes âgées et handicapées et décupler la force des salariés qui doivent manipuler des objets lourds. Le nom de code de ce " costume mécanique " est HAL5. Il pèse une quinzaine de kilos et est alimenté par des piles. Des capteurs électriques placés sur la peau de l'utilisateur détectent les mouvements du corps et les amplifient. Mais cet équipement est aussi capable de fonctionner seul et de permettre à des personnes âgées ou handicapées de marcher par elles-mêmes, explique l'un des ingénieurs nippons en charge de ce projet à l'Université de Tsukuba, qui ajoute qu'à terme, les humains pourraient se transformer en superman. Par exemple, fixé aux jambes de son utilisateur, le Robot Suit peut faciliter la marche et tous les déplacements en reproduisant les mouvements initiés par les muscles inférieurs. Le robot se révèle particulièrement utile lors des montées et descentes d'escaliers. Cet appareil sera destiné prioritairement aux hôpitaux et au public handicapé. Compte tenu du vieillissement rapide de sa population, le Japon tente de développer depuis quelques ann�es, les robots destinés à assister et venir en aide aux personnes âgées, de manière à ce qu'elles puissent vivre � leur domicile le plus longtemps possible. Toutefois, le gouvernement vient de sortir un rapport indiquant qu'il fallait prévoir le développement de nouveaux robots, visant à pallier le manque de main d'œuvre dont devrait souffrir le pays dans les années à venir, avec le départ en retraite des baby-boomers. En 2004, les retraités représentaient 19.5% des Japonais et ce groupe pourrait atteindre le tiers (35%) de la population totale en 2050.
Robot-Suit
Robot-Suit
Robot-Suit
Handicap : Google pense aux aveugles et aux malvoyants Les handicapés ne sont pas toujours aid�s "hors ligne", mais moins encore "en ligne". En effet, la plupart des sites sont mal programmés afin d'aider les malvoyants à les lire, et pire encore, les efforts faits pour améliorer la situation sont loin d'être suffisants. Le manque d'information, mais aussi, inutile de se le cacher, d'intérêt, sont les raisons principales du problème de considération des handicap�s sur la toile. Dans le but d'aider au mieux ces derniers, Google a récemment lancé le service Accessible Search. Le but de ce service est de délivrer aux malvoyants un moteur de recherche dont les principales réponses renverront vers des sites programm�s pour leur faciliter la lecture. A l'image de l'excellent moteur anglais Speegle, basé sur Google et qui dicte via une voix féminine ou masculine les différentes réponses, Google Accessible Search tente donc de simplifier la vie aux aveugles et aux malvoyants. Google Accessible Search a aussi pour but d'aider à développer Google Co-op, une technologie rendant prioritaire les résultats de recherche basés sur des intérêts bien précis. Si le sujet vous int�resse et si vous �tes notamment webmaster, n'h�sitez pas � vous rendre sur le site fran�ais Accessibilit� Web.org, sp�cialis� sur la question. Toujours pour les webmasters, cette page du site W3C (en anglais) devrait leur servir. En savoir plus ... PC Inpact
Le tramway de Marseille sera le premier transport en commun enfin accessible aux Personnes Handicapées et même aux autres ! Monsieur Didier Garnier Président de la Commission d'accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite, nous a invité à tester la rame en situations. Nous avons promené sur la ligne " Saint Pierre à Euromed " dans les deux sens. En ce qui concerneles difficultés liées à mon handicap, l'essai est dans l'ensemble concluant. Les stations d'arrêt sont bien spacieuses, on rencontre des petits obstacles mais on slalome facilement sur le quai. L'accès à la rame c'est TipTop avec le nez de quai, même sur le TGV DUPLEX ce n'est pas aussi aisé car entre le quai et le wagon, il nécessite une mini rampe d'accès pour combler le vide (ne parlons pas des autres trains où il faut un mini-élévateur !) Avec le nez de quai, ils ont eu du flair (elle est facile celle-là !) Et quand t'es dedans ? Ben un demi-tour et c'est bon. On ressent un petit soubresaut au démarrage alors qu'au freinage c'est plus doux. Les boutons d'appel sont un peu loin, je pense sincèrement qu'une mobilité très réduite non accompagnée va rencontrer des difficultés pour atteindre rapidement les boutons surtout aux heures d'affluences. Mais généralement, les Marseillais et surtout les Marseillaises sont sympas et nous aiderons. Pour mes amis Non-voyants et Malentendants, il y a quelques modifications à apporter mais j'ai cru comprendre que dans l'ensemble c'est bien pour eux aussi ! Je les invite à témoigner bien sur. Je suis heureux car Monsieur Didier Garnier nous a assuré que toutes les rames seront 100% accessibles et non pas une sur deux ou autres ! Ce qui prouve que lorsque dans un projet on intégre dès le départ l'accessibilité comme une contrainte aussi banale que le vandalisme ou les normes machin truc de sécurité, tout devient possible à surmonter et ça n'augmente pas pour autant le coût financier. Et je termine en disant que ces infrastructures accessibles vont faire le bonheur des Mamans en poussettes et des Personnes âgées ! Ce que je crains c'est l'incivilité de certains Marseillais car si le réseau du tramway est accessible, il faudra que le réseau piéton qui est accessible à X % ne soit pas encombré de voitures mal garées et autres obstacles. Je vous invite à découvrir en avant première le Nouveau Tramway de Marseille à travers cette vidéo tournée lors de la journée des essais. Merci d'apporter vos remarques au sujet de cet nouvel espace de liberté et de mobilité que nous offre Marseille. Et tant pis pour les Parisiens ! (source: Portail Handicap, DailyMotion Video))
Des étudiants de Laval en Mayenne, ont mis au point un fauteuil roulant virtuel permettant à des personnes valides de se confronter, grâce à un masque de vision en trois dimensions, aux obstacles que rencontrent quotidiennement les handicap�s. À l'origine du projet lancé en septembre dernier, trois étudiants de l'ESCIN (Ecole Supérieure de Création Intéractive Numérique) et trois autres en Master Modélisation Numérique et Réalité Virtuelle (MNRV)... Lors des 9èmes rencontres internationales de la réalité virtuelle, qui viennent de se tenir à Laval en Mayenne, des prototypes présentés aiderait, non pas � porter un autre regard sur les handicapés, mais à se mettre à la place des handicap�s. Il s'agit d'un fauteuil roulant fixe, dans lequel on s'assoit. Puis, après avoir chaussé un masque de vision en trois dimensions, on se trouve dans la situation d'un handicapé qui doit se déplacer. A l'origine du projet lancé en septembre dernier, trois étudiants de l'ESCIN de Laval et trois autres en master Modélisation Numérique et Réalité Virtauelle (MNRV) de l'Université d'Angers et de celle du Maine. Travaillant dans les locaux du p�le Réalité Virtuelle de Laval qui regroupe des étudiants de plusieurs écoles de la région, un centre de ressources technologiques ainsi que des entreprises. L'objectif de ce proejt, est de simuler un environnement urbain dans lequel on doit se déplacer en fauteuil roulant. Il s'agit de sensibiliser le grand public et les décideurs aux difficult�s auxualle sont quotidiennement confronés les handicapés. Ainsi, le grand public mesure combien peuvent être gênantes les voitures garées sur les trottoirs, ou les crottes de chiens. En ce qui concerne les décideurs, ils réalisent qu'un feu tricolore, un panneau de signalisation, un bac à fleurs, un trottoir trop haut ou un banc mal positionnés peuvent se révéler de pénibles obstacles." (24 avril 2007) (Source: France Soir)
Therwil: A 99 ans il chute dans un ruisseau avec sa chaise roulante... Un homme de 99 ans est tombé avec sa chaise roulante dans un ruisseau situé deux mètres plus bas. Par chance, il ne s'en est sorti qu'avec quelques contusions et éraflures. Cause de sa chute: une petite sieste. Vers 14h00, après avoir mangé, l'homme longeait le ruisseau près de Therwil (BL). Fatigué, il s'est endormi sur le chemin réservé aux piétons et aux vélos. Sa chaise a alors roulé en direction du ruisseau dans lequel elle a chuté. (Le Matin Online - ats / 22 juin 2007 19:58)
Un handicapé en fauteuil roulant a été récupéré par les CRS alors qu'il circulait sur l'autoroute A4 pour rentrer chez lui, après avoir, selon lui, essuyé un refus d'un taxi parisien de le raccompagner. Selon une source policière, confirmant une information du journal Le Parisien, l'affaire s'est déroulée dans la nuit du 10 au 11 juin. Avertis par des automobilistes qui avaient vu un homme en fauteuil roulant circuler sur la bande d'arrêt d'urgence, les policiers de la CRS Est Île-de-France l'ont retrouvé à hauteur de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne). L'homme, "assez perturbé parce qu'il avait peur de se faire renverser", a expliqué aux policiers qu'il rentrait ainsi chez lui à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) parce qu'un taxi avait refusé de le prendre après que sa voiture, spécialement équipée, eut été mise en fourrière. (samedi 16 juin 2007, Liberation, Le Parisien / AFP)
Conduite en état d'ivresse au volant ... d'un fauteuil roulant : Un Canadien a été condamné pour conduite en état d'ivresse après avoir été arrêté au volant du fauteuil roulant motorisé de sa mère, a rapporté la police. "Je n'ai besoin ni de permis de conduire, ni d'une assurance, ni d'une immatriculation", a déclaré Patrick Shanahan, 35 ans, au Torstar News Service. "Alors comment puis-je être accusé de conduite en état d'ivresse?" L'affaire remonte à décembre 2004 quand un policier constate que Shanahan conduit en état d'ébriété un fauteuil roulant vers 01h15 du matin. Shanahan a reconnu plus tard qu'il n'aurait pas dû conduire le fauteuil à trois roues ce soir-là. L'homme, qui se décrit lui-même comme alcoolique, a déjà été condamné pour conduite en état d'ivresse, mais pas au volant d'un fauteuil roulant. Une cour de Toronto a ainsi condamné Shanahan à une interdiction de conduire d'un an, à une amende de 600 dollars canadiens (420 euros) et à une mise à l'épreuve de dix-huit mois ainsi qu'à une obligation de soins. (Reuters) (Source: L'Express)
Un tour de France en fauteuil roulant: 2800 km pour alerter l'opinion publique sur la mobilité. Un handicapé de 33 ans a entamé dimanche un tour de France de 2800km en fauteuil roulant électrique. Durant les 5 semaines de son périple, il veut alerter l'opinion publique sur la condition des personnes à mobilité réduite. Durant son voyage, Jonathan Mandala sera accompagné d'une petite fourgonnette munie d'un gyrophare et de la mention "Convoi exceptionnel". L'homme a déclaré qu'il était choqué de constater qu'à Creutzwald (est), où il vit, il n'a accès qu'à 30% des commerces. Le convoi fera signer une pétition pour demander "une meilleure accessibilité des bâtiments privés et publics". (20.05.2007 21:16 - www.tsrinfo.ch, LCI)
MADRID - Espagne: un handicapé en fauteuil s'égare la nuit sur une voie rapide ! Des policiers ont réalisé une interception nocturne inhabituelle sur une voie rapide de Galice (nord-ouest de l'Espagne), celle d'un handicapé à bord d'un fauteuil roulant électrique, a indiqué mercredi la police de la localité de Naron. Le conducteur de l'engin, handicapé à 95%, s'était égaré alors qu'il cherchait son chemin vers un bar à hôtesses, selon le journal local El Ideal Gallego qui le premier a rapporté le fait divers. L'homme de 42 ans conduisant, allongé, son "brancard motorisé" en maniant des commandes avec son menton et la bouche, roulait à une vitesse considérable" sur une voie rapide reliant Ferrol à As Pontes, a affirmé e quotidien galicien. Toutefois, la policière locale qui a procédé à cette interception dans la nuit de vendredi à samedi a assuré que l'homme conduisait en fait à une "allure raisonnable". "Mais il présentait un danger évident pour la circulation et encore plus pour lui-même". L'homme a été emmené avec son engin au commissariat. Un contrôle d'alcoolémie effectué sur le conducteur s'est révélé négatif. (AFP, mercredi 9.05.07)
COUP de GUEULE d'une personne handicapée, à Grenoble - Reportage de France3
Handicapé sur un fauteuil roulant le jour, et karatéka le soir ! Montpellier, département de l'hérault, un homme d'une quarantaine d'années se disant paraplégique, et bien évidemment touchant les allocations et tous les avantages d'un handicapé, a pas eu la chance de voir un miracle !!!..mais la police. Depuis plusieurs semaines, cet homme se déplaçait en chaise roulante, et tous les mois 750 Euros tombaient dans la poche...pour sa pension d'invalidité. Malheureusement suite à une dénonciation, la police a surpris cet handicapé sur le tapis d'une salle de karaté en train de passer sa ceinture noire... donc pas vraiment un débutant et pour un paraplégique, même Bruce Lee n'arrive pas à sa hauteur..Après un enquète de la police, ce dernier fut invité au commissariat, bien évidemment en fauteuil roulant. Il a nié avoir menti, même après avoir présenté des preuves, un examen médical qui n'a décelé aucun handicap, assurant se doper pour pratiquer le karaté ce qui lui permettait de se mettre debout malgré l'accident qui l'avait laissé, selon lui, handicapé. Convoqué chez le juge du parquet de Montpellier, il s'est présenté en fauteuil roulant et a été mis en examen pour escroquerie. On ne sait pas encore s'il aura une cellule pour handicapé !!!!  En savoir plus...
Un fauteuil roulant à grande autonomie... Voilà que les japonais nous inventent un fauteuil roulant qui est un mélange entre le chariot de course et le dernier gadget agent secret : un fauteuil roulant tout confort et électrique! En savoir plus ... Fauteuil roulant Suzuki
Une journée dans la voiture d'un handicapé... en savoir plus ici en voiture handicap
Le futur fauteuil roulant TAO-Light II vu par Toyota... encore un japonnais! En savoir plus... Fauteuil roulant Toyota
Tout sur le fauteuil tout-terrain SuperFour, du constructeur allemand Otto Bock..... En savoir plus ici Fauteuil roulant SuperFour
... ou encore là, quoique ça soit du pur allemand, Ja mein Kamarade! En savoir plus... toujours aussi SuperFour
Noël 2006 à Lyon - Reportage de France3
(Il y a eu quelques reportages intéressants concernant les fauteuils roulant sur France Télévision. Malheureusement j'attends toujours un accord de leur part pour pouvoir en disposer et les mettres en ligne ou, le cas échéant, sous forme de liens)
Une commission d'accessibilité pour les communes de plus de 5.000 habitants - Une commission d'accessibilité des handicapés va être mise en place avant la fin de l'année dans toutes les communes de plus de 5.000 habitants, a annoncé lundi le ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité dans un communiqué.
Le ministère souhaite ainsi rendre accessibles aux handicapés, "dans les meilleurs délais", les établissements accueillant du public.
Le ministre du Travail et de la Solidarité, Xavier Bertrand, avait affirmé début août vouloir "aller plus vite" dans l'obligation d'accessibilité des handicapés que 2015, délai fixé par la loi Handicap de 2005, et avait demandé "pour fin 2008 un diagnostic pour tous les établissements".
La loi Handicap de 2005 prévoit que, d'ici 2015, les personnes handicapées devront pouvoir accéder aux 650.000 établissements existants ouverts au public ainsi qu'aux transports collectifs.
Les établissements doivent, selon un décret du 18 mai 2006, d'ici au 1er janvier 2011 établir un "diagnostic" d'accessibilité de leurs locaux, un délai que Xavier Bertrand a souhaité ramener à fin 2008.
En outre, a été décidée lundi la mise en place d'un groupe de suivi de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, souligne le communiqué.
Ce groupe sera composédes représentants des associations, des départements et de parlementaires rapporteurs. Il sera chargé de "faire le point sur le fonctionnement des structures, les difficultés concrètes et les bonnes pratiques existantes au niveau départemental, afin de faire remonter un bilan concret et régulier des situations locales".
Enfin, le ministère s'est engagé à ce que la majorité des décrets et arrêtés d'application de cette loi soit adoptés d'ici à la fin de l'année 2007, "sous réserve des obligations communautaires et européennes". (source : AGEFI)
(AFP, PARIS 27.08.07)
Un droit de scolarisation "opposable" pour les handicapés Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il allait rendre opposable le droit des enfants handicapés à être scolarisés près de chez eux, afin de faciliter l'accès de tous à l'école. Il a également demandé au ministre du Travail de "mettre en place une cinquième branche de la protection sociale pour prendre en charge la d�pendance".
Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il rendrait "opposable le droit de tout enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier", samedi 9 juin à Tours, devant le 47ème congrès de l'Unapei (associations de proches de personnes handicapées). Le chef de l'Etat a également annoncé qu'il demanderait à Xavier Bertrand, le ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité, venu avec lui à Tours, de "mettre en place une cinquième branche de la protection sociale pour prendre en charge la dépendance".
Se préparer au "défi de la dépendance"
"Cela veut dire que nous créerons, à partir de la Caisse nationale de solidarit� pour l'autonomie, et en concertation avec tous les acteurs du secteur, un organisme dont le but sera de préparer notre pays au défi de la dépendance", a-t-il précisé devant les représentants de l'Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales. "Je rendrai opposable le droit de tout enfant handicap� d'être scolarisé dans l'école de son quartier", a également affirmé Nicolas Sarkozy.
Changer le regard sur le handicap
"Cela veut dire qu'il y aura un accès simplifié et adapté � l'�cole pour tous les enfants pouvant �tre scolaris�s en milieu ordinaire. Cela veut dire également que l'éducation adaptée doit contribuer à la scolarisation et le faire en étroite collaboration avec l'école ordinaire", a-t-il ajout�. "Ca coûte cher, mais ça coûte plus cher aux familles de laisser les enfants isol�s", a-t-il soutenu. Selon lui, les enfants qui "veulent aller dans le secteur adapté iront mais ceux qui veulent aller � l'�cole avec des enfants 'normaux', entre guillemets, doivent pouvoir" le faire. "Je n'accepte pas les ghettos" et les autres enfants apprendront à "accepter la différence", a asséné Nicolas Sarkozy.
C'est la première fois depuis 1975 (Valery Giscard d'Estaing) qu'un pr�sident de la R�publique assiste au congr�s de l'Unapei, selon son président Régis Devold�re, hormis la visite en 1986 de François Mitterrand à un congrès mondial sur le handicap. (source: Nouvel Observateur)
"Les handicapés ont droit à une sexualité épanouie" L'accès à la sensualité et au plaisir pour les handicapés est l'objet d'un colloque vendredi et samedi au Parlement européen de Strasbourg. Parler de son rapport au corps, à l'intimité, au sexe, n'est pas toujours facile. En parler quand on est handicapé l'est encore moins. Afin d'ouvrir le débat sur l'accès à la sensualité et au plaisir pour les handicapés, un colloque est organisé vendredi et samedi au Parlement europ�en de Strasbourg à l'initiative de plusieurs associations de d�fense des int�r�ts des handicap�s. Nicolas Bordet, le directeur du programme France de Handicap International et co-organisateur de l'évènement, répond à Metrofrance.com.
En France, les personnes handicapées ont-elle une sexualité ? Oui, heureusement, les handicapés ont une sexualité même si, de par la nature de leur handicap, ils peuvent rencontrer des difficultés pour mener pleinement leur vie sexuelle. Et, comme tout le monde, ils ont droit à une sexualité épanouie. Pourquoi la sexualité des handicapés est-elle un sujet tabou, ou presque ? J'imagine que c'est parce que ça ne rentre pas dans la norme de la société française. On préfére ne pas se poser ces questions. On a toujours tendance � voir le handicap avant de voir l'être sexué. Mais je pense qu'il est de toute façon difficile de parler de la sexualité en général, parce qu'elle renvoie chacun à sa propre expérience, et qu'on a parfois des difficultés à parler de la sienne.
Le thème du colloque se concentre davantage sur les handicapés physiques, surtout ceux en état de grande dépendance physique, que sur les handicapés mentaux. Mais avant même de parler de sexualité, il faut parler du respect de la personne et de son intimité. Un handicapé en état de grande dépendance, qui n'a pas l'usage de ses membres supérieurs par exemple, est pris en charge par des professionnels qui le lavent, le manipulent. Dans ces conditions, il est difficile d'être intime avec son corps. Au moment de l'adolescence, ça peut être très dur à vivre. Que faut-il faire alors ? Avant tout, laisser la parole à ces personnes pour qu'elles expriment elles-mêmes leurs besoins en la matière. C'est ce que le colloque va permettre. Elles pourront dire si elles souhaitent par exemple la création de postes d'assistants érotiques comme en Suisse ou d'accompagnants sexuels comme aux Pays-Bas, qui leur permettraient d'établir une relation intime, affectueuse voire sexuelle avec des personnes qui seraient formées pour cela. Même si ça n'en est pas vraiment, ça renvoie tout de même à la prostitution. Et il faut donc prendre en compte la législation française qui a une approche pénale de la prostitution. Il faut débattre aussi de la place du conjoint valide, faire réfléchir les parents d'enfants handicapés sur la sexualité de leur enfant, développer des approches différentes pour les hommes et les femmes, qui n'abordent pas la sexualité de la même manière. Il faut peut-être songer également à donner aux grands dépendants des cours d'éducation sexuelle, ce qui permettrait d'expliquer à un adolescent pourquoi il ressent des pulsions et l'aider à mieux comprendre son corps. Il n'y a pas une seule approche possible ni une solution miracle. Pensez-vous que la situation des grands dépendants pourrait évoluer rapidement ?
Voilà deux ans que Handicap International travaille sur l'organisation de ce colloque au Parlement europ�en de Strasbourg. Et depuis huit ans, on a mis en place un service d'accompagnement à la vie affective et sexuelle pour les personnes handicapées. Il accompagne la réflexion et la sensibilisation sur ce sujet, et incite les personnes concernées à prendre la parole. En l'état actuel des choses, on ne peut pas encore présenter un projet au gouvernement français, même si Patrick Gohet, délégué interministériel aux personnes handicapées, va clôturer les deux jours de colloque. Mais depuis 2005 et la loi sur le handicap, suivie de la prestation de compensation en 2006, et de la possibilit� pour les personnes handicapées de choisir leur établissement de soins, il y a une évolution de la législation. Aujourd'hui, en France, on est en pleine dynamique de réponse à la problématique du handicap. (Source: Metro International)
Autres Liens utiles :
Retour au TOP
Idées - Trucs - Astuces
Agile - Handicap et Politique FSIH - Fédération suisse pour l'intégration des handicapés Bureau fédéral de l'égalité OFAS - Office fédéral des assurances sociales INSOS - Association des institutions nationales pour les personnes handicapées
Pro Informis Procap FSCMA - Fédération suisse de consultation en moyens auxiliaires FST - Fondation suisse pour les téléthèses Accès pour tous
Enfant qui Roule Interactions - revue internationale et pluridisciplinaire ALARME - Association Libre pour l'Aide à la Recherche sur la Moelle Épinière (France) Handicap Info Artias - Association romande et tessinoise des institutions d'action sociale
Social Info Guide Social Romand Handi.TV Société Suisse de SEP IRP - Fondation internationale pour la recherche en paraplégie
Fassis - Centre Assistance Suisse Nordic Network on Disability Research      
         
Blogs - Forum - Pages Perso en ligne :
Blog Handica Handy Mobility Yanous - Hebdomadaire Livre d'Or des Célébrités ArtNow
Blogging Against Disablism Forum Droits Égaux Yanous - Hebdomadaire Forum d'entraide sur la Dépression Forum Tétraplégique
Chez Joanel Le Chemin des rêve Hippo around the world Handicap Amitié Rêves-Handic-Action
Chez Sophie Froger Handipodcast xAble - Interactive Disability Network Community Chez Marie-Claude Mer, Sexe, Soleil
Chez Isa et Staral Forum Handicap et Sentiments Glenn Shaw adventures Wheel-Life - Femmes en Fauteuil Handicap-Hubert
Hervé Duchesne Le cap d'Andy      
         
         
Cliquer ici pour me contacter ou faire des suggestions   Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter les liens ici
Pub Fran�aise 1 Pub Belge Pub Fran�aise 2 Pub du Bout-du-monde Reportage France5 Reportage Palestine Journ�e des Handicap�s TankChair TankChair TankChair Chocolate Wheelchair The Chocolate Wheelchair - Wikipedia Kotega Wheelchair-bretelle The Wheelchair Assistant Le Matin en Ligne Salto Arri�re et Chaud Devant Yahoo France Discovery Channel - Monster Garage NASA Wheelchair 1998 Toyota i-unit Toyota i-unit Toyota i-unit Toyota i-unit Toyota i-unit Stop Dreaming 1 Stop Dreaming 2 Stop Dreaming 3 wheelghost - le retour Fauteuil - Fus�e Le Matin Bleu Youtube - Wheelchair Back Flip Woodward, California Wheelchairs for Dogs Frau in Rollstuhl